Un hiver avec le diable, Michel Quint


Auteur: Michel Quint
Titre Original: Un hiver avec le diable
Date de Parution : 6 octobre
Éditeur : Presses de Cité
ISBN: 978-2258136885
Nombre de pages : 360
Prix : 20,00€
Version Kindle : 13,99€  




Quatrième de couverture : Hiver 1953. Hortense Weber, jeune Alsacienne célibataire venue occuper un poste d'institutrice à Equignies, bourg de l'agglomération lilloise, accouche d'un petit garçon. A la maternité , elle rencontre Robert Duvinage, qui pratique, entre autres, l'escroquerie photographique du " bébé du mois ". Parce qu'elle le perce à jour sans le dénoncer, parce qu'il sent la jeune femme porteuse d'un secret, s'installe entre eux une relation d'affection méfiante. Robert suspend un temps ses activités pour faire le commis dans le bistrot-épicerie du maire communiste d'Erquignies et veiller sur Hortense malgré elle. La guerre d'Indochine bat son plein et divise la population, la guerre froide est vécue au quotidien... Les dissensions sont exacerbées par le procès à Bordeaux des nazis qui ont massacré les habitants d'Oradour en 1944. Parmi les accusés, treize malgré-nous, dont un engagé volontaire, alsacien. A Erquignies, on se déchire avec autant de violence que dans toute la France : responsabilité collective ou individuelle dans un crime contre l'humanité ? Peut-être en raison de ses origines, de son homonymie avec un des accusés, de son statut de fille-mère, Hortense est montrée du doigt. En même temps, ce climat ravive les plaies de la Libération, notamment l'affaire du réseau Voix du Nord, du nom du journal issu de la Résistance et de l'épuration...

Mon avis : Je dois reconnaître, je ne suis pas forcément fan des romans historiques, mais quand l’auteur est Michel Quint, je ne peux pas faire autrement que d’accepter un partenariat avec Babelio et les éditions Presses de la cité.

Michel Quint, pour ceux qui ne situe pas forcement l’auteur, c’est” l’effroyables jardins”, “Billard à l’étage” et j’en passe.

Cette fois-ci, il nous entraîne dans un roman d’après-guerre, où tous les personnages ont un secret, et comme tout secret, il est souvent meilleur de le garder enfoui et garder ce passé au plus profond de sa conscience.

Page après page, on s’attache aux personnages de ce roman. Un roman de 360 pages qui se lit en un rien de temps, la plume de l’auteur, l’histoire vous porte de la première à la dernière page dans une histoire sous fond de procès et du passé de chacun pendant la guerre.

Je ne peux faire autrement que de vous inviter une fois encore à découvrir le nouveau roman de Michel Quint.

Acheter : Un hiver avec le diable







--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...