Le diable certainement: 33 nouvelles délicieusement amorales, Andrea Camilleri

Auteur: Andrea Camilleri
Titre Original: Le diable certainement : 33 nouvelles délicieusement amorales
Date de Parution : 14 novembre 2013
Éditeur : Fleuve Noir
Nombre de pages : 215
Prix : 12,90€ 12,26€
                                                
Quatrième de couverture : Dans ce recueil de courtes nouvelles sur l’âme humaine, Camilleri s’amuse des petits détails diaboliques qui font basculer le cours d’une vie. Un partisan trahi par une souris, un voleur qui se révèle gentilhomme, un magistrat induit en erreur par un roman policier, un éminent homme d’Église victime d’un terrible lapsus, un enfant pris pour cible d'un tueur à gages... Découvrez 33 histoires délicieusement amorales, qui font la part belle aux tricheurs, menteurs, épouses et maris adultères et autres usurpateurs. Sans oublier bien sûr les arroseurs arrosés ! Il n’y a pas de victime parfaite ni prédéfinie, les bons, les méchants, tout le monde y passe. Et le lecteur, lui, passe par tout le spectre des émotions.  Exemple : Le juge Schiaffino est un quinquagénaire méticuleux, ordonné. Son péché mignon, ce sont les romans policiers. Il en a découvert un d’un auteur inconnu et, troublante coïncidence, les protagonistes ont les mêmes noms que les suspects d’une affaire criminelle qu’il doit juger à la cour le lendemain. Un signe du destin sans doute… Mais horreur, il manque les dernières pages ! Le juge est pourtant sûr d’avoir découvert le coupable, d’ailleurs, il ne se trompe que rarement. Le lendemain à la cour, à la lumière de sa lecture de la veille, il change d’avis et condamne un homme qu’il pensait innocent à 30 ans de réclusion, en s’appuyant sur des arguments du roman, mais sans jamais le citer. Le soir, il s’empresse d’acheter un nouvel exemplaire et découvre, abasourdi, qu’il s’est trompé…

Seule l'intervention de l'ennemi du genre humain peut expliquer la manière dont nos vies basculent parfois. De l'éminent homme d'Église victime d'un terrible lapsus au magistrat induit en erreur par un roman policier, du philosophe qui se fait tuer pour prouver la vérité de ses positions au partisan trahi par une souris, tout au long de ce recueil de 33 nouvelles, Camilleri ne cesse d'ouvrir des gouffres sous les pieds de ses personnages comme sous les nôtres.
Avec un plaisir visible et contagieux, en grand conteur madré, le maestro sicilien raconte comment les passions et les entreprises humaines prennent parfois une tournure telle qu'une seule conclusion s'impose : c'est le diable qui a écrit le scénario.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...