Topolina, Astrid Waliszek



Auteur: Astrid Waliszek
Titre Original: Topolina
Date de Parution : 2011
Éditeur : Grasset
Nombre de pages : 240
Lu : Juin 2011
Prix :17€


Résumé : Depuis qu’une tragédie a bouleversé sa vie, Topolina a changé de métier et décidé de vivre en solitaire. Elle épie ses sensations, ses désirs, rit de l'agitation autour d'elle et rêve...
Soudain, surprise par la grâce d'une rencontre, elle voit vaciller ses certitudes.
Peu à peu reviennent le désir et le plaisir de vivre.

Mon avis : Topolina est un livre que j’ai découvert grâce à son auteur, qui à eu l’amabilité de m’offrir son livre pour que je puisse le découvrir.

Astrid Waliszek signe ici son premier roman d’une main de maître et l’on peut noter que ce premier roman est édité chez Grasset qui est en soit un gage de qualité.

En général, je ne sais jamais trop comment définir comment écrit un auteur, son style.  Mais la seule chose que je peux affirmer ici, c’est que j’ai aimé la façon d’écrire de l’auteur, cette pudeur, cette sensibilité qui émane de ce texte écrit à la première personne.

A travers de Topolina nous découvrons la solitude d’une femme de 65 ans, qui fait des ménages chez des particuliers et des sandwichs dans un bar, mais elle ne parle à personne et personne ne semble lui parler non plus. Elle vit dans sa tête, mais un jour elle commence à communiquer  par écrit avec l’enfant de la famille où elle fait les mènage, pour une histoire de poisson combattant.Et de nouveau sa vie commence à basculée, et on découvre petit à petit le drame qui à pu la rendre si malheureuse.

J’ai beaucoup aimé ce livre, car les mots sont dit à  mi-teinte sans jamais cette vulgarité du mot cru, la vérité de son malheur n’est pas donné sur un plateau, mais s’installe  petit à petit dans le récit ce qui nous permet, à nous lecteurs de sentir l’ampleur du drame.

Encore une fois, je remercie Astrid Waliszek pour m’avoir permis de découvrir ce premier roman. Et c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle s’est prêtée au jeu du partenariat. Je ne serai que dire d’autre que lisez ce livre, pour un premier roman c’est un coup de maître. C’est un véritable coup de cœur.

Je vous laisse découvrir ce roman avec le programme littéraire de France inter Noctiluque présenté par Brigitte Kernel :  

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...