Tout ce dont on rêvait , François Roux


Titre Original: Tout ce dont on rêvait
Date de Parution : 4 janvier 2017
Éditeur : Albin Michel
ISBN: 978-2226391926
Nombre de pages : 336
Prix : 20,00€
Version Kindle : 13,99€  




Quatrième de couverture : Dans les années 90, Justine, vingt-cinq ans, rêve d'une grande histoire d'amour. Elle tombe éperdument amoureuse d'Alex, mais vingt ans plus tard, c'est avec son frère, Nicolas, qu'on la retrouve mariée et mère de deux enfants. Elle vit un bonheur tranquille, jusqu'au jour où Nicolas est licencié et plonge irrémédiablement. Le talent de François Roux est de s'emparer de l'histoire immédiate et d'en faire le récit, au plus près de la réalité sociale, affective et politique. Après Le bonheur national brut, fresque virtuose des années Mitterrand, il poursuit la chronique de notre époque, minée par le chômage et les compromis idéologiques, avec une lucidité et une sensibilité de grand romancier. Du mariage pour tous à la tuerie de Charlie-Hebdo, le portrait sans concession de notre société à travers l'histoire, la chute et la rédemption d'un trio amoureux.

Mon avis : Dans un premier temps, je tiens à remercier les éditions Albin Michel pour ce partenariat.

Buf ! Fut ma première réaction à finir la lecture de ce roman contemporain. Une véritable gifle en pleine figure, difficile de sortir indemne de cette lecture.

François Roux, tel un chirurgien dissèque notre société au long de ces dernières décennies. On suit une famille que trop normal, qui comme vous ou moi connaît les affres de notre temps, la vie de famille, le bonheur simple ankylosé par les habitudes, jusqu’au jour où le chômage tape à la porte de cette famille normale. Et là, tout par en cacahouète, la crise, le crack boursier, le doute et la peur, les meetings du Front national, les attentats de Charlie Hebdo.

C’est une empathie égoïste que nous avons pour les personnages du livre de François Roux, empathie égoïste car nous n’avons pas envie de ressembler à ces protagonistes.

Un livre que je n’ai pas lâché du début à la fin, d’un côté, il ne s’y passe pas grand-chose, mais ce qui s’y passe ne nous laisse pas indifférent, car comme je le commentais au début de cette chronique ce roman est contemporain, les personnages en quelques sortes, ne nous sont pas si différents.

Ce roman vous prend aux trips pour son côté bien trop réaliste.

Un livre à découvrir, un véritable coup de cœur.

Acheter : Tout ce dont on rêvait






--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...