La contre-heure, Sébastien Hoët


Auteur: Sébastien Hoët
Titre Original: La contre-heure
Date de Parution : 27 août 2015
Éditeur : Kero
ISBN: 978-2366581508
Prix : 15,90 €


Quatrième de couverture : " Au milieu de la classe, une petite coiffée d'un chou marron le fixait derrière un épais binocle en tremblant. Elle expectorait de temps en temps un nom grec ou latin quand Gilles posait des questions d'étymologie ou de mythologie, avec une parfaite exactitude, avant de retomber dans son mutisme frileux. Gilles aimait bien les grosses maghrébines blondes qui ne comprenaient rien, qui lui soutenaient que le mot " aléa " n'existe pas, qui lui parlaient de l'allégorie de la Caserne si ce n'est de la Taverne, mais témoignaient les unes aux autres une telle amitié généreuse, et une telle joie de vivre, qu'il en était ému. Elles le maternaient et le respectaient profondément. Il le leur rendait bien. Colmatant les brèches, les autres gamines menaient une vie végétative, hagarde. " Gilles est professeur de philosophie dans un lycée. Il est séduisant, brillant, un brin iconoclaste, témoin halluciné de la médiocrité moderne. Ce jour de rentrée commence bien mal puisque Victoire, une élève de première, s'est défenestrée du troisième étage du lycée. Une nouvelle année de débâcle dans les couloirs de l'Éducation nationale ? Une jeune femme aux yeux verts y apparaît pourtant, qui pourrait changer le monde. D'une écriture claire et féroce, Sébastien Hoët réussit un premier roman à la forte personnalité, qui, avec intelligence et humour, n'épargne pas grand monde.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...