Moeurs et Coutumes Espagnoles: Les Caceroladas


Il y a des mœurs qui malgré les années restent difficile à comprendre, voila près de 10 ans maintenant que je vis à Barcelone et dix ans que je souris lorsque j'entends des appels à la cacerolada.

Une cacerolada c'est une manifestation bruillante où il est question de faire du bruit avec des ustensiles de cuisine depuis son balcon ou bien dans la rue.  L'intention de cette manifestation est d'appeler l'attention par le biais du bruit produit. Le principe est un peu comme lorsqu'en France nous brulons des voitures.

Ce n'est pas dans l'étymologie du mot casserole, que nous trouvons le pourquoi du comment de la caceroldada, mais juste pour le plaisir, le mot casserole viendrait du moyen français casse, tiré de l’occitan cassa, lui-même du latin médiéval cattia, du grec kyathion, diminutif de kyathos (« écuelle »)

Il faut remonter en 1961 en l'Algérie, le phénomène prend forme comme une protestation populaire des Pieds-Noirs favorables au maintien de l'Algérie française, contre la politique gaullienne d'autodétermination et contre l'indépendance de l'Algérie, souvent à l'initiative de l'OAS. Il consiste en des concerts nocturnes, où les habitants, montés sur les terrasses, ou depuis leur balcon, scandent sur des casseroles en style télégraphique trois brèves et deux longues symbolisant Al-gé-rie Fran-çaise.

« L'an 1961 finissait dans le bruit et le sang. On ferait semblant. [...] Minuit sonna à tous les clochers de la ville [ il s'agit d'Oran ]. Quelqu'un dit : "Les casseroles !" Une immense clameur s'élevait de la ville : derrière les volets des balcons, dans les cours, depuis les terrasses sombres, jaillirent des concerts improvisés de casseroles, sous un ciel serein, lui. En un rien de temps, chacun s'était débrouillé, sa casserole et sa cuillère à la main, tapait avec l'énergie du désespoir "Algérie française" [...] Après ce concert de casseroles, réconfortant et éprouvant à la fois, l'ambiance aux petites heures du jour se fit mélancolique. » - Helyette Amara




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...