Entretien avec un Fakir, enfin avec Romain Puértolas !


J’ai eu la possibilité de poser quelques questions à Romain Puértolas, auteur d’un premier roman qui fakirise la France depuis la fin août. Vous avez certainement remarqué cette couverture jaune qui pousse dans nos librairies de France et de Navarre avec le titre pas si court de « L’extraordinaire voyage du fakirqui était resté coincé dans une armoire Ikea »

Bonjour Romain,
Le 21 août est sorti ton premier roman, qui fait un carton en librairie. Ma première réflexion fut : Romain est en train de vivre une extraordinaire aventure à l’instar de son fakir.

Comment vit-on le passage de l’anonymat à être un auteur reconnu ?
Je vis un extraordinaire voyage, comme mon fakir, un vrai conte de fées et je lévite tout comme lui. Je suis sur un petit nuage et je profite donc du moment. Mais, bon, il me reste du chemin avant de devenir un acteur reconnu. Et puis, il faut continuer dans la lancée. J’aimerais être connu pour un long seller plus que pour un best seller.

T’attendais-tu à un tel succès pour ton livre ?
Non. Ce livre a été écrit dans le métro et le RER pour 3, 4 personnes, mes amis qui lisent mes histoires régulièrement. En un mois, on en est au dixième tirage, soit plus de 100.000 exemplaires. C’est incroyable. Je l’ai écrit pour 4 personnes et finalement 50.000 personnes l’ont déjà lu…

Ton passage chez Ruquier c’est plutôt bien passé, vas-t-on te voir dans d’autres émissions ?
Mon premier plateau de télé. Une très belle expérience. En plus, ils ont aimé le livre. Que peut-on demander de mieux ? J’ai quelques télés pour l’instant, donc on devrait me voir dans d’autres émissions.

Il est question de l’adaptation cinématographique du livre. Dans tes rêves le plus fous qui aimerais-tu voir comme acteurs  et actrices ?
Cette semaine, j’ai rencontré 3 producteurs différents qui souhaitent acquérir les droits. J’ai déjà une idée du casting dans la tête mais c’est encore secret. Je veux des acteurs forts, avec beaucoup d’expression, autant dans les moments drôles que les moments tristes. Pour le rôle principal, je souhaite un véritable acteur indien. Même si mes personnages sont très stéréotypés et caricaturaux, pour le film, je ne veux pas d’acteurs grimés, déguisés. C’est un livre humain, fort, pas une grande farce.

Est-ce vrai que ton roman a été acheté par plus de 30 pays ?
C’est vrai. 30 pays avant parution en France ! On m’a dit que c’était un record dans le milieu de l’édition, pour un premier roman. On en est maintenant à 34 pays, soit à peu près 29 langues.



Participes-tu à la traduction de certains ?
J’ai traduit la version espagnole avec ma femme puisque je suis bilingue et appartiens aux deux cultures. Je l’ai adapté à la culture espagnole. On a changé tous les noms pour trouver les jeux de mots. Plus qu’uns simple traduction, ça a été un véritable travail de réécriture qui nous a passionné.

Des voyages en perspectives ?
L’Allemagne, l’Espagne, L’Angleterre, l’Australie, au gré des publications de mon Fakir dans tous ces pays.

On a pu entendre chez Ruquier et dans ta bio que tu es agent de police, après ce succès continueras-tu de travailler dans la police ou pense tu déjà te dédier à l’écriture ?
Je suis Lieutenant de Police. Le succès de mon livre a fait que je ne peux plus continuer à mener ces deux activités de front. J’ai donc choisi. J’ai pris une disponibilité de ma fonction de policier à partir de décembre. A partir de 2014, je ne me consacrerai donc qu’à ma famille et à écrire des histoires.

Ou peut-on te rencontrer dans les semaines qui viennent en séances de dédicaces ?
Toutes les dates et lieux sont sur le site du Dilettante, dans ma section. Et puis sur mon compte Facebook.

Ton roman est en lice pour le prix Renaudot, nous aurons le résultat le 4 novembre, on ne peut que te souhaiter bonne chance,  mais que  peut-on te souhaiter  pour la suite?
Merci, Bouquinovore !! Me souhaiter que mon fakir ait le même accueil à l’étranger qu’en France, que son tapis volant me porte vers d’autres aventures.
                                                        _____________________

Vous pouvez Romain Puértolas sur Le Bouquinovore :






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...