Dorothée, Merci pour la récré !



Auteur: Abécé et Arnaud Babion-Collet
Titre Original: Dorothée, Merci pour la récré !
Date de Parution : 24 avril 2008
Éditeur : Éditions de La Lagune
ISBN: 978-2849691083
Nombre de pages : 192



Quatrième de couverture : Speakerine, actrice, animatrice d’émissions pour les enfants, chanteuse, Dorothée est devenue en quelques années un personnage incontournable du PAF. Présentatrice du très célèbre Club Dorothée, elle a enchanté toute une génération d’enfants avec Hou, la menteuse, elle est amoureuse ! et Allo, Allo, Monsieur l’ordinateur...

Cette biographie qui retrace le parcours atypique de l’animatrice préférée des Français est émaillée de nombreux témoignages de personnes qui ont croisé sa route et qui ont toutes ouvert leur c ur pour parler de celle qui a fait rêver une génération d’enfants.

Les témoins qui ont participé à l’élaboration de cet ouvrage reviennent sur son passé de speakerine, ses relations avec Jacqueline Joubert et Jean-Luc Azoulay, les années « Récré A2 », le « Club Dorothée », les tournées gigantesques, les moments de douleur et de solitude, les joies, les peines et son grand retour sur la chaîne IDF1.

Un portrait tout simplement humain.
Merci, Dorothée, pour la récré...

Avec la participation de Chantal Goya, Monsieur Cadeau, Guillaume Stanczyk, Rémi Sarrazin (les Musclés), Patrick Simpson-Jones, Alain Chaufour (« Récré A2 »), Manuela Lopez, Fabien Remblier («Premiers Baisers») et beaucoup d’autres...

pub



Mon avis : Quelle coïncidence malencontreuse ayant fini aujourd’hui la lecture de « Dorothée, Merci pour la récré », le jour où j’apprends le décès d’Ariane Carletti, que vous connaîtrez certainement sous le prénom d’Ariane « du Club Dorothée », car pendant plus de 10 ans elle sera la co-animatrice du Club Dorothée au côté de Jacky, Corbier, Patrick et Dorothée.

Le 3 septembre 2019, un an après Corbier, nous quitte donc cette petite brunette qui aura partagé avec des millions de copains nos mercredis après-midi. Avec elle part une nouvelle fois une partie de l’enfance de toute une génération, cette génération qui est la mienne.

C’est certainement la distance avec la France, bon je ne suis pas très loin, mais quand même et mon côté Papa Quadra, qui a ravivés en moi la nostalgie de mon enfance et par la même occasion du Club Dorothée, qui accompagné mes mercredis et également mes retours de l’école avec le goûter composé de pain d’épices accompagné d’un bon verre de Tang toujours frais dans le frigo.

Il existe aujourd’hui la chaîne Youtube Génération Club Do, qui peut se vanter de plus de 150.000 abonnés Nostalgique du Club Dorothée, pour se revisionner les programmes proposés par la fine équipe composé de Ariane, Jacky, Corbier, Patrick et Dorothée, le tout orchestré par Pat Le Guen et l’incontournable Jean Luc Azoulay aux commandes d’AB Productions.


Mais mise à part ces petites Madelaines de Proust, que l’on revoit avec nostalgie, mais bien évidement d’un autre âge, j’aime découvrir, si l’on peut dire, l’envers du décor, connaitre ce qui pouvait bien se cacher derrière cette machine à succès.

En début d’année 2019, j’avais déjà lu « Ma vie de folie » de Bernard Minet, je vous laisserai un lien sur la chronique à la fin de l’article. Et cette fois-ci, et encore une fois par hasard, je suis tombé sur Dorothée, Merci pour la récré !

Ne vous attendez pas à une bio de Dorothée qui semble des plus discret depuis l’arrête de l’émission mais une enquête biographique de l’animatrice préférée des enfants, qui sont devenus grands, par le biais d’interview de proches lors de l’aventure Club Dorothée mais également les prémisses de la gloire, de sa découverte par Jacqueline Joubert qui après en faire une speakerine, fini par en faire l’effigie des enfants.

À l’instar de « Ma vie de folie » de Bernard Minet, l’auteur d’écrit Dorothée comme la Patronne, mais une gentille patronne, gentille, juste, mais surtout travailleuse. La clé de son succès est expliquée dans « Dorothée, Merci pour la récré ! »  par un peu de chance au départ, mais surtout beaucoup de travail, sérieux. Dorothée est présentée comme une bosseuse qui ne s’arrête jamais.

À la lecture de ces deux titres, on finirait par croire que le monde AB Productions était un peu comme le monde de Youpi, où le travailleur se sent en sécurité avec plein de copains protégés des méchants de l’extérieur. On ne saura certainement jamais si ce monde était aussi idyllique, mais laisse rêveurs ces anciens enfants qui sont aujourd’hui dans un monde du travail pas toujours des plus faciles.

Mais même 20 ans après la fin de l’aventure la magie est toujours là et la Nostalgie de plus en plus forte. J’ai d’ailleurs sous le bras pour une prochaine fois le livre de la méchante Ségolène Royal « Ras-le-bol des bébés Zappeurs » par qui commença le début de la fin.




Dorothée, Merci pour la récré ! est disponible sur :

·        Amazon.fr
·        Fnac.com
·        Momox.fr









--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub


--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...