Fahrenheit 451 lu par Christophe Montenez



Auteur: Ray Bradbury
Lu par : Christophe Montenez
Titre Original: Fahrenheit 451
Date de publication :  7 janvier 2019
Durée : 5h03
Éditeur : Gallimard
Version Audible : 16,99€  
Version Papier : 6,20€  
Version Kindle : 5,99€ 

Quatrième de couverture : 451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif.

Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui nae bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Christophe Montenez interprète avec énergie ce classique de la science-fiction, ode intemporelle à la lecture et à la curiosité.



Mon avis: Dans un premier temps, je tiens à remercier Audible et Angèle, véritable dealeuse d’audiobook pour le plus grand plaisir de mes oreilles.

Après les contes de Noël de Charles Dickens, c’est un nouveau classique que j’ai l’occasion d'écouter et chroniquer. Fahrenheit 451 de Reay Bradburry, il n’est plus question d’esprit de Noël, mais d’un roman d’anticipation, de la science-fiction dystopique.

Dans un futur proche, lire n’est pas bien vue, c’est même un acte antisocial, pour lutter contre cette nouvelle délinquance, les pompiers organise des autodafés.

Le titre lui-même, Fahrenheit 451, fait référence à la température est la température à partir de laquelle une substance s’enflamme spontanément en l’absence de flamme.

Je ne compte plus les fois où j’ai pu lire, regarder les diverses adaptations cinématographiques, théâtrales ou bien encore télévisuelles de cet ouvrage.

À l’instar de 1984 de George Orwell, Fahrenheit 451, nous pousse à la réflexion sur notre société d’aujourd’hui, bien qu’ils s'agissent d’ouvrages écrit le premier en 1949 et le second en 1953, on se rend compte que les deux auteurs sont quelque part visionnaires, bien que l’idée d’en arriver à de tels extrêmes puissent faire peur.

Mais dans les deux cas, une toute-puissance des écrans, avec une lobotomie de la population par l’image.

Montag est la définition même de l’individu qui par le biais des livres et de la lecture, découvre qu’il peut penser par lui-même. Sans faire preuve de pessimisme, plus les années passent et plus je lis cet ouvrage, plus j’ai l’impression que nous nous rapprochons de ce qui était l’imaginaire de Braburry ou bien encore Orwell.

La version audio que j’ai eu la chance de découvrir est de très bonne facture, le jeu d’acteur de la part de Christophe Montenez est irréprochable. Christophe Montenez est, dit en passant, membre de la comédie française, ce qui ne laisse aucun doute sur la prestation d’acteur et narrateur que l’on peut découvrir dans ce livre.

Accédez au livre audio sur Audible : Fahrenheit 451



Si cela n’est pas encore fait, je vous invite à découvrir Audible  , qui en plus de proposer une offre d’essai d’un mois gratuit   donne une nouvelle perceptive à la littérature. Avec un catalogue de plusde 250.000 livres audios qui s’enrichie regulièrement au rythme des sorties en librairie.




--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac
--------------------------------------------


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...