La théorie du donut, Kate Raworth



Auteur: Kate Raworth
Titre Original: Dougnut Economics
Date de Parution : 15 novembre 2018
Éditeur : Plon
ISBN: 978-2259268080
Nombre de pages : 432
Prix : 19,90€  
Version Kindle : 12,99€   
Version Kobo : 12,99€ 




Quatrième de couverture : La façon dont nous pensons et enseignons l'économie depuis le XIXe siècle est périmée!

Revisitant les principaux concepts de l'économie en y introduisant les dimensions sociale et environnementale, Kate Raworth nous propose une nouvelle vision de l'économie, plus juste et plus durable, qui doit permettre de relever les défis du XXIe siècle.
Crises financières à répétition, inégalités extrêmes de revenus et d'accès aux ressources, exploitation destructrice de l'environnement... tout le monde peut se rendre compte par lui-même que notre système économique dysfonctionne.

Kate Raworth propose de revisiter les principaux concepts et principes sur lesquels est fondée la science économique, en introduisant, outre les concepts classiques de croissance, de marché, d'agents économiques, le facteur humain et la préoccupation environnementale au coeur de la réflexion. Consciente de la force des schémas et des images, elle s'attaque à sept schémas-clés de l'économie pour montrer à quel points ils sont galvaudés et méritent d'être remplacés.

Pour en venir au donut du titre : l'auteur propose de remplacer l'objectif économique général de croissance du PIB, par un objectif de stabilisation de l'activité économique entre deux "frontières" : la frontière des besoins humains de base comme "plancher", et la frontière de la préservation de l'environnement comme "plafond". C'est la représentation de ce plancher et de ce plafond, sous forme de cercles, qui donne l'image du donut dans lequel l'activité économique doit s'inscrire.

Outre la croissance du PIB, le livre démonte ainsi plusieurs mythes économiques comme la "main invisible du marché", le sujet économique rationnel, l'équilibre de l’offre et de la demande... Une lecture rafraichissante, qui propose une vision renouvelée, accessible et optimiste de la pensée économique.
pub


Mon avis : Dans un premier temps, je tiens à remercier les éditions Plon pour ce Partenariat.

C’est un véritable défi que de donner mon avis sur un ouvrage d’économie. Même si ce dernier est une « vulgate ». Je ne dis pas que l’économie est vulgaire, mais que cet ouvrage explique de manière accessible à tous ou presque quelques principes d’économie et surtout ce concept au nom Simpsonien (Homer & Marge) qu’est la Théorie du donut.

Afin de vous expliquer dans les grandes lignes, ce que nous explique cet ouvrage, je vous invite à regarder l’image du dessous (très Simpsonienne, Schéma fait par votre serviteur).


L’image importante du progrès économique à une forme bien différente : une croissance du PIB sans fin. Raworth propose de remplacer cette ligne par un cercle qui refléterait un système plus juste pour les personnes et également pour la planète.
Et ce cercle « donut » prendrait en compte les besoins fondamentaux des personnes et la pollution atmosphérique.

Dans les grandes lignes, car n’étant pas un économiste, j’aurais du mal à vous impliquer dans les détails le concept du donut. En gros, le sucre rose du donut est l’espace sûr pour l’humanité et le développement durable, c’est donc la zone idéal pour une économie viable. Pour que cela fonctionne, il ne faut pas dépasser les limites du sucre rose qui d’un côté est le plancher social, c’est-à-dire le minimum nécessaire et où il ne faut pas passer en dessous, au niveau éducation, santé, nourriture, eau, revenue, emploi, égalité des sexes… En dessous de ces minimas, on rentre dans la zone Shortfall (manque à gagner) et de l’autre côté le plafond environnemental, au-dessus, de ce plafond, c’est la couche de l’Overshoot (dépassement) avec le changement climatiques, l’utilisation de l’eau douce l’acidification des océan, la pollution chimique et j’en passe.

Raworth avec son schéma du Donut, dénonce la vision classique de l’économie « l’obsession de la croissance sans fin et place au centre la redistribution », selon l’auteur, la réalité a montré que la croissance ne résout pas les inégalités ni le problème environnemental. « Le PIB ne peut être l’objectif, car il gagnera toujours sur la redistribution et la régénération ». « Une économie saine devrait être conçue pour l'épanouissement, pas pour la croissance ».

Avec la Théorie du Donut, nous sommes bien loin d’un roman simple et léger, mais reste un ouvrage accessible a beaucoup, même moi, qui ne suis pas un génie en économie, j’ai réussis à comprendre facilement le concept du donut.

Loin d’être soporifique, ce livre pousse à la réflexion et à penser comment intégrer l’économie au sien des préoccupations sociales et environnementales.




La Théorie du donut de Kate Raworth est disponible sur :

·        Amazon.fr
·        Fnac.com
·        Cultura.com
·        Decitre.com
·        Rakuten.com











--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub



--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...