L'instit et l'enfant, Pierre Gemme et Lhéa


Auteur: Pierre Gemme et Lhéa
Titre Original: L’instit et l’enfant
Date de Parution : 18 janvier 2018
Éditeur : Plon
Tranche d’âges : 3-5 ans
ISBN: 978-2259263436
Nombre de pages : 288
Prix : 17,90€
Version Kindle : 13,99€ 
Version Kobo : 13,99€ 



Quatrième de couverture : La maltraitance des enfants, parfois on refuse de la voir. Lhéa, 17 ans, fait appel à son ancien instituteur pour briser le tabou. Une formidable leçon d'espoir et de vie, et un regard particulier sur notre société.
Un instituteur, devenu écrivain, se rend sur un salon. Là, une ancienne élève vient le rencontrer. Lhéa avait 3 ans en petite section. Elle en a à présent 17. Qu'a-t-il fait ou n'a pas fait ? L'instit prend peur.
Lhéa a besoin de son aide pour écrire le témoignage de son enfance. Ce qu'il découvre alors le plonge dans une reconsidération totale de son ancien métier. Maltraitance, histoires de village, misère, il n'avait rien vu !
C'est la faillite de l'Education nationale, des services sociaux, mais également de la société toute entière qui se trouve à l'origine de ce drame.
Lhéa raconte " les crasses " qu'elle et ses sœurs faisaient à son père. Une succession de situations, aussi cocasses que bouleversantes, révèlent l'engagement d'une jeune fille qui croit encore aux valeurs de la République. Valeurs incarnées par l'école, et par le corps des Sapeurs-Pompiers devenu pour elle une seconde famille, à tel point qu'elle décide d'y consacrer sa vie.
Une formidable leçon d'espoir et de vie, et un regard particulier sur notre société.

Mon avis : Dans un premier temps, je tiens à remercier les éditions Plon pour ce partenariat.

Je ne sais pas si j’ai toujours eu de la chance dans ma vie ou bien si cette jeune fille Lhéa à la pire poisse au monde, mais en lisant ce témoignage, j’ai pris une bonne claque, j’ai découverts à travers ce livre un monde que je ne connaissais pas. Ce monde de la misère où se côtoient à la fois l’alcoolisme et violence familiale. Lorsqu’on pense que cette pauvre gosse et ses sœurs sans sortent, leur mère tombe sur un autre genre de sale type, en gros du pareil au même avec un cran de plus dans l’ignominie.

L’auteur qui est aussi l’autre narrateur de ce témoignage tire à boulets blancs sur l’administration et l’éducation national blasé ou bien aveugle de ce qui se passe dans un grand nombre de foyers français. Il n’est pas non plus tendre avec lui-même, il se demande comment lorsqu’il était instit en maternelle, il fut incapable de voir ce drame familial qui touchait la famille à Lhéa.

Je peux aimer un roman noir, un thriller, mais j’ai du mal à dire que j’ai aimé ce témoignage, car au contraire des romans, les faits ici sont réels, bien que Lhéa par force de caractère semble aujourd’hui prendre le dessus sur son passé avec en 2017 une mention bien au bac et poursuivant son rêve de devenir un jour Pompier. Elle a vécu, elle et ses sœurs de moments atroces que ne devrait vivre un enfant. Ce livre m’a ouvert les yeux sur ce monde, « ces enfants abandonnés par le système, nés dans la misère, victimes de l’échec social et scolaire, maltraité » il y en a quelques-uns comme Lhéa qui s’en sorte, mais combien d’entre eux en meurent ?

C’est mon côté « petit-bourgeois » qui n’a pas aimé ce livre car Pierre Gemme et Lhéa m’ont mis devant les yeux une réalité que je ne soupçonnais pas ou bien que je ne voulais pas voir.

Acheter : L’instit et l’enfant







--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...