J'aime le sexe, mais je préfère la pizza lu par Thomas Raphaël


Lu par : Thomas Raphaël
Titre Original: J’aime le sexe mais je préfère la pizza
Date de publication : 13 septembre 2017
Durée : 5h03
Éditeur : Audible Studio
Version Papier : 18,00€  


Quatrième de couverture : "Demain, on reprendrait le bateau, le train, puis Hélène un taxi et l'avion, on quitterait l'odeur de citron. Mais là, seul avec Hélène sur le port de Procida, j'ai eu l'impression que j'étais amoureux. Elle n'avait pas besoin d'un confident, j'ai réalisé, elle avait besoin de quelqu'un qui mangerait ce qu'elle commandait pour lui. Hélène était facile à aimer : il suffisait d'avoir faim. C'était simple et je me sentais important de l'avoir compris. Il y aurait pour Hélène d'autres hommes, qui auraient plus faim que moi, mais ce soir j'étais fier du privilège, dans le cliquetis des bateaux, couteau et fourchette à la main, de terminer avec elle le dernier quart de sa première pizza."

Après trois comédies à succès, La vie commence à 20h10, Le bonheur commence maintenant et Pour un soir seulement, Thomas Raphaël s'attaque avec brio à la comédie autobiographique. Entre Woody Allen et David Sedaris, il montre ici une nouvelle facette de son talent.


Mon avis : Comme toujours avant toute chose, je tiens à remercier Audible et Hermine pour ce partenariat. Partenariat qui rentre dans le cadre des écoutes littéraire de la Rentrée Littéraire 2017.

Lorsque je fais des chroniques généralement mon opinion peut être modéré, mais reste généralement positif. Lorsque je regarde sur internet les chroniques sur ce roman ou audiolivre, elles sont généralement bonnes. J’ai donc du passer à côté de quelque chose, je m’en excuse auparavant.

Je m’attendais à écouter une comédie mais je n’ai pas trouvé cela drôle, la-soit disant ingénuité du narrateur ne m’a absolument pas attendri et j’ai fini par trouver le personnage trop innocent pour être honnête.

Je m’attendais à trouver un texte léger, drôle à du Lucía Etxebarría au masculin, mais non.
L’auteur comme beaucoup d’autre l’on fait auparavant, assume et dévoile son homosexualité, ce qui aujourd’hui n’a rien d’exceptionnelle ni même sensationnelle, cependant ce qui ont écrit avant lui sur leur homosexualité l’no fait de bien meilleure manière à mon goût. Je n’ai absolument rien contre l’homosexualité, mais son personnage, cette fausse ingénuité m’a désespéré.

Bien qu’aillant fait le tour du web pour découvrir d’autres chroniques de ce roman, je n’ai trouvé aucune qui faisait allusion à la scène de viol où la victime est ce pauvre et ingénu narrateur. Malade et fiévreux, il a rendez-vous avec un homme avec qui il parle depuis plusieurs semaines sur internet. Venant d’Orléans, le narrateur bien que malade se voit dans l’obligation de loger son invité. Tellement malade qu’il tombe dans les pommes et l’autre d’abuser de lui et le lendemain lui reprocher de simuler l’inconscience. Et le narrateur de se sentir coupable. Quel comble. Ce passage a fini de faire mon opinion sur ce roman.

En m’excusant par avance, mais de mon point de vue être aussi innocent relève plus de la bêtise qu’autre chose, je suis peut-être trop vieux pour comprendre ce roman. Mais voilà mon point de vue.

Cependant, l’auteur à une plume légère et facile. Bien que déçus par ce roman audio, il est probable que je lise un autre de cet auteur, car il ne faut jamais rester sur un échec livresque.



Je vous invite à découvrir Audible FR, qui en plus de proposer offre d’essai donne une nouvelle perceptive à la littérature. D’ailleurs le catalogue est déjà riche de plus de 200 000 livres audios.




--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

--------------------------------------------



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...