Les délices de 36, Nicolas Rey


Auteur: Nicolas Rey
Titre Original: Les délices de 36
Date de Parution : 1er juin 2016
Éditeur : Éditions Prisma
ISBN: 978-2368460214
Nombre de pages : 128
Prix : 12,00€
Version Kindle : 7,99€ 


Quatrième de couverture : Juin 1936 : Jean, Bernadette et leur fils Marius, 15 ans, partent en train pour Deauville. Même dans les rêves les plus fous, personne n’aurait jamais osé imaginer une telle chose : partir. S’en aller. Avoir le droit de vivre, enfin. Mais qu’y a-t-il derrière ces rêves ? Dès la première semaine de ses congés payés, la France est coupée en deux. Comme elle l’a toujours été. Comme elle le sera toujours. Dans cette fiction jubilatoire, Nicolas Rey reconstitue au gré de son imagination les premières vacances de ses aïeux.

Mon avis : Dans un premier temps et comme souvent, je tiens à remercier Gilles Paris, attaché de presse littéraire grâce à qui régulièrement, je peux découvrir de nouveaux ouvrages.

Cette fois-ci, il est question du dernier roman de Nicolas Rey, auteur entre autres du roman « Les enfants qui mentent n’iront pas au paradis ».

Avec Nicolas Rey, il est souvent question d’amour, de cœur brisé et ce nouveau roman « les délices de 36 » n’échappe pas à la règle.

1936, les premiers congés payés pour les prolétaires, ouvriers, qui découvrent enfin ce que sont les vacances à la mer. Ce qui n’est pas pour plaire à la classe aisée qui n’aime pas se mélanger a la plèbe.

Mais les amours d’été non pas de classe sociale et c’est ainsi que Marius, prolétaire de son état, rencontre Emma, jeune fille de la haute, ils vont découvrir ensemble les joies de l’amour et de l’inconscience.

Mais que se soit en 1936 ou en 2016 les amours d’été finissant toujours de la même manière…

Marius écrit des lettres d’amour enflammées à Emma pour lui crier son amour et son désœuvrement pour ne pas être a ses côtés. Écrire des lettres et attendre la prochaine venue du facteur, chose qu’aujourd’hui les moins de 20 ans pour ne pas dire 30, ne peuvent pas connaître à l’heure du mail et des SMS.

J’aime lire du Nicolas Rey, car il nous parle toujours d’Amour, mais cet amour mélancolique, difficile…

Alors oui, bien que ce roman soit assez court, je ne peux faire autrement que de vous inviter à le lire.



Acheter : Les délices de 36







--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% ici sur la Fnac
Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et ici sur la Fnac
--------------------------------------------



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...