Idées Cadeaux pour Noël – Mangas



Quartier Lointain – L’intégrale 25,95€
495 pages
Homme mûr de 40 ans, transporté dans la peau de l'adolescent qu'il était à 14 ans, Hiroshi continue la redécouverte de son passé. Questionnant sa grand-mère, ses parents, ses amis, il réalise tout ce qui lui avait échappé lorsqu'il était jeune. Et petit à petit, l'année scolaire avançant, il voit se rapprocher la date fatidique où son père disparaîtra, pour toujours, sans aucune explication. Peut-il changer son passé ou est-il condamné à le revivre, impuissant ? Et retrouvera-t-il son existence normale, sa femme et ses enfants ?

Intégrale Capitaine Albator le Pirate de l’Espace 25€
1088 pages
Une intégrale qui colle à l'actualité avec la sortie le 25/12/2013 du nouveau
long-métrage "Captain Harlock" en images de synthèse validé par Leiji Matsumoto en personne.
Il y a une vingtaine d'années déjà- un certain dessin animé japonais débarquait sur les écrans de télévision de France et de Navarre pour surfer sur le succès du mythique "Goldorak" et de l'espiègle "Candy". Un bandeau sur l'oeil, une cape noire, un fidèle équipage, juste et incorruptible, "Albator" entamait sa carrière francophone et allait marquer la mémoire de millions d'enfants. Bien des années plus tard, le manga dont a été tiré le dessin animé sort enfin en version française!
Avec le très attendu "Capitaine Albator, le pirate de l'espace" les mangaphiles seront ravis bien évidemment, mais aussi les nostalgiques du dessin animé qui ne sont pas forcément des lecteurs de mangas. Au-delà des pages et de l'oeuvre, c'est toute une époque qui revient à la vie avec la publication de l'oeuvre originale. "Uchû Kaizoku Captain Harlock" s'annonce comme le manga qui rassemble néophytes et aficionados. Le chaînon manquant des mangas en version française.
Bien plus qu'un manga, un univers!

Ikigami l’Intégrale 197€
2100 pages
De nos jours, une loi stipule que pour le maintien de la prospérité du pays, tous les enfants qui entrent à l'école primaire doivent être vaccinés. Ce vaccin inocule une substance capable d'entraîner la mort à une date et heure précises programmée en amont. Un jeune sur mille entre 18 et 24 ans est concerné. Fujimoto, fonctionnaire est chargé de délivrer ce préavis de décès aux familles, appelé "Ikigami"...

Judge L’intégrale 45,90€
*** pages
Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d'un mystérieux masque de lapin. Au bout d'un couloir, le corps sans vie d'un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal. Mais aucun d'entre eux n'est vraiment innocent... Coupables d'un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux : gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer... À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d'entre eux qui sera sacrifié. Après Doubt, découvrez Judge, le nouveau thriller machiavélique de Yoshiki Tonogai !

Histoire Courtes de Naoki Urasawa 15€
576 pages
Naoki Urasawa,
de BETA ! ! à Billy Bat

«C'est horrible !» le jugement est cinglant. Lorsqu'il regarde ses premiers mangas, Naoki Urasawa a la même réaction que tout individu qui ressort d'un fond de tiroir une vieille photo d'identité : détestables, forcément, la coupe de cheveux, les vêtements. Devenu au Japon l'un des plus illustres mangakas du moment, aux côtés de Takehiko Inoue (Slam Dunk, Vagabond, Real) ou d'Eiichiro Oda (One Piece), Urasawa porte, sur ses premiers travaux, le regard d'un maître sur un débutant. Pourtant, il ne peut nier que, s'il est arrivé au niveau qui est le sien aujourd'hui, s'il aligne des chefs-d'oeuvre comme Monster, 20th Century Boys, Pluto ou Billy Bat, c'est qu'il s'est forgé une touche personnelle à travers toutes les tentatives stylistiques et narratives ici présentées, lesquelles peuvent, à l'occasion, rappeler la patte de tel ou tel autre grand dessinateur.
Urasawa avait le don - et pas nécessairement l'envie - de devenir mangaka. Pourtant, il l'est de facto depuis son enfance. «Petit, je cachais que je savais dessiner. À l'école, j'étais la tête de Turc de mes condisciples jusqu'au régime commercial, même s'il faut faire des choses qui se vendent, le défi est de savoir jusqu'à quel point on ne se renie pas. Plus que de se sentir mangaka ou non, le plus compliqué est peut-être de continuer en demeurant intègre. C'est cela qui est difficile, rester comme on était lorsqu'enfant, on dessinait pour le plaisir.»
Au contraire de nombreux mangakas japonais, Urasawa n'a jamais dessiné de série pour les adolescents, mais, dès le départ, il a choisi un public adulte, en espérant malicieusement que les plus jeunes s'y plongent aussi, tout comme lui regardait, gamin, des films qui n'étaient soi-disant pas de son âge.
--------------------------------------------

les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% ici sur la Fnac
Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et ici sur la Fnac
--------------------------------------------

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...