Le livre de poche et le mépris – 1964 (Vidéo)



Un étudiant en médecine affirme la nécessité d'une aristocratie des lecteurs, déplorant que le Livre de Poche en mettant Sartre entre de mauvaises mains, estime que la maison d’édition offre "un droit de mépris que les gens n’avaient pas auparavant".


On retrouve cet élitiste de la littérature, qui n’est autre que Jean Pierre Enard, quelques années plus tard dans l’émission Apostrophes de Bernard Pivot (minutes 02 :07), encore et toujours avec Sartres. Où il reconnait toujours l’avoir connu grâce au Livre de Poche….



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...