Le collier rouge, Jean-Christophe Rufin


Titre Original: Le collier rouge
Date de Parution : 10 avril 2015
Éditeur : Folio
ISBN: 978-2070462971
Nombre de pages : 176
Prix : 6,40 €


Quatrième de couverture : Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Etre loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?

Mon avis : Après avoir lus et adoré Au revoir là-haut le roman, mais également la BD, je me suis lancé un peu part hasard dans la lecture du collier rouge, je ne savais qu’une seule chose de ce roman : sa temporalité.

J’aime cette période de l’histoire dans la littérature, car le temps aillant passé, il n’est plus question de glorifier ces héros vainqueurs morts paradoxalement aux champs d’honneur. Nous sommes arrivés à un moment de l’histoire, où il est possible d’avoir un œil critique sur les événements et surtout pourvoir dénoncer l’attitude des politiques et hauts gradés de l’époque.

Tout au long du roman, nous cherchons à savoir ce qu’à bien pu faire Jacques Morlac pour se retrouver incarcéré lui le héros de la guerre décoré de la Légion d'honneur. Pour une fois, on rencontre un juge, Hugues Lantier, qui ne pense pas que pour l’honneur de la France, mais cherche à comprendre pourquoi Jacques Morlac a bien pu faire ce qu’il à fait.

Je me mords le clavier de vous dire le pourquoi de cette incarcération et la raison qui pourrait amener Morlac après la guerre à être condamné au bagne, mais votre plaisir de la lecture de ce magnifique roman, ne serait plus la même.

Jean-Christophe Rufin avec ce roman, nous offre une bien belle histoire, nous aurions aimé que plus d’une lui ressemble. Un roman court qui se lit avec délectation.

Retrouvez les chroniques de Au-revoir là-haut



Acheter: Le collier rouge



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...