Parfaite, Caroline Kepnes


Auteur: Caroline Kepnes
Titre Original: You
Date de Parution : 11 février 2015
Éditeur : Kero
ISBN: 978-2366581393
Nombre de pages : 478
Prix : 19,90 €


Quatrième de couverture : Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t'aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu'il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins... Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n'a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s'est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Avec un peu d'organisation, une " vraie " rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l'entourage de Beck sont victimes d'accidents macabres, c'est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l'ampleur de l'obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée...

Mon avis : Avant de parler du roman, je vous parlerai de la couverture qui est à la fois un très bon choix et un mauvais. Très bon choix, car le narrateur Joe est obsédé par Beck, donc on comprend plus facilement cette couverture. Mais en tant que lecteur masculin, prenant les transports en commun pour aller travailler, j'avais un peu de mal à assumer la couverture dans le métro. Bref...

Ce roman est classifié dans la catégorie Thriller, mais il ne faudra pas vous attendre à une action trépidante et des meurtres à tire-larigot.

Le narrateur, comme je le disais auparavant est Joe, jeune homme qui semble, dans un premier temps, plus ou moins normal, il pourrait même paraître sympathique au lecteur, car il est libraire. Mais il a un petit, voir grave défaut, il est un peu psychopathe sur les bords et lorsqu'il tombe amoureux, il est obsédé par sa muse. Dans le cas présent, il s'éprend d'amour pour Beck, étudiante, future écrivain, elle aime être se sentir désiré et déchaîner les passions autour d'elle. Un autre de ses grands défauts qui découle de son narcissisme, elle aime comme ses amis riches les réseaux sociaux et étaler sa vie sur Facebook et consorts. Cela ne pouvait pas tomber plus à pique pour Joe et son obsession pour Beck.
Obsession qui le poussera a tuer part amour, les personnes qui pourraient être un obstacle a son grand amour.

J'ai bien aimé ce roman, même si Joe peut paraître caricatural à certains moments. Avec des changements d'humeur. Un événement le dérange, il peut passer de l'euphorie amoureuse et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes à une jalousie extrême, vous me direz, c'est peut-être cela d'être psychopathe...
À certains moments, on arriverait même à se dire qu'il a bien fait de tuer telle ou telle personne, tellement elles peuvent paraître antipathiques.

À la lecture de ce livre, j'ai fini par me demander si cette vision tellement manichéenne des autres protagonistes, n'était pas due au fait que Joe (notre narrateur) est un pervers déséquilibré. Qui d'ailleurs ne ressent aucune culpabilité après ses crimes, car bien entendu se sont les autres qui ont des problèmes.

J'ai réellement passé un bon moment de lecture, l'écriture est fluide avec quelques scènes de sexe assez crues, mais pas forcément vulgaire. Un rythme certes assez lent, mais qui ne rend pas la lecture difficile tenant compte que les chapitres sont généralement assez courts.

En plus, je dois dire que l'auteur a différentes reprises fait référence a Stephen King et juste avec ça elle à gagner pas mal de points a mes yeux ;) 

Je remercie les éditions Kéro pour m'avoir permis de chroniquer ce roman





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...