Blaze, Stephen King (Richard Bachman)


Titre Original: Blaze
Date de Parution : 2007
Éditeur : Le Livre de Poche
ISBN: 978-2253022633
Nombre de pages : 352
Prix : 7,10 €


Quatrième de couverture : Colosse au cerveau ramolli par les raclées paternelles, Clay Blaisdell, dit Blaze, enchaîne les casses miteux. Son meilleur pote, George, lui, est un vrai pro, avec un plan d’enfer pour gagner des millions de dollars : kidnapper le dernier-né des Gerard, riches à crever. Le seul problème, c’est qu’avant de commettre le « crime du siècle », George s’est fait descendre. Mort. Enfin, peut-être… Ce suspense mené en quatrième vitesse, vrai roman noir, rappelle le meilleur de Jim Thompson ou de James Cain. Un inédit de King / Bachman miraculeusement retrouvé.

Mon avis : Lire du Stephen King est toujours pour moi un pur moment de plaisir livresque, et lorsqu'il s'agit d'un roman écrit par Stephen King sous l'alias de Richard Bachman c'est encore un cran au-dessus.

Cela faisait un petit moment que j'avais dans ma PAL, Blaze, mais que jusqu'à maintenant, je n'avais pas ouverts, partant pour quelques jours en weekend, j'ai décidé de le lire et bien entendu de le finir dans une lecture intensive.

Dans la préface Stephen King, explique que ce roman fut écrit dans les années 70's et qu'il fut mise à jour en 2007, dans un premier temps ce livre n'avait pas la vocation à être publié et heureusement qu'au final, l'auteur à décidé de le publier, car c'est un véritable petit bijou Bachmanesque.

Stephen King dans ce roman, fait un hommage non dissimulé à un roman des années 30's :  des souris et des hommes de John Steinbeck. Une histoire d'un colosse doux mais dangereux, avec des capacités intellectuelles réduites et de son ami inséparable qui dans les deux romans semble petit, vif et maigrelet en comparaison au colosse et portent le même nom George.

Dans ce roman, à sa grande habitude, Stephen King fait une critique de la société américaine, à travers le kidnapping de ce bébé, l'auteur oppose deux mondes, les nantis d'un côté et les laissés-pour-compte, de l'autre.

Stephen King avec Blaze nous offre un roman qu'il faut avoir lu, livre qui ne sera jamais un classique, car fait de trop grandes références à un autre classique "des souris et des hommes", mais si vous aimez Stephen King ou tout simplement les bons livres, Blaze est fait pour vous.







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...