Alceste à bicyclette


Réalisateur: Philippe Le Guay
Avec: Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa
Titre Original : Alceste à bicyclette
Distributeur:  Pathé Distribution
Date de Sortie : 22 mai 2013
Durée : 1h45


Synopsis: Au sommet de sa carrière d’acteur, Serge Tanneur a quitté une fois pour toutes le monde du spectacle. Trop de colère, trop de lassitude. La fatigue d’un métier où tout le monde trahit tout le monde. Désormais, Serge vit en ermite dans une maison délabrée sur l’Île de Ré… Trois ans plus tard, Gauthier Valence, un acteur de télévision adulé des foules, abonné aux rôles de héros au grand cœur, débarque sur l’île. Il vient retrouver Serge pour lui proposer de jouer «Le Misanthrope» de Molière. Serge n’est-il pas devenu une pure incarnation du personnage d’Alceste ? Serge refuse tout net et confirme qu’il ne reviendra jamais sur scène. Pourtant, quelque chose en lui ne demande qu’à céder. Il propose à Gauthier de répéter la grande scène 1 de l’Acte 1, entre Philinte et Alceste. Au bout de cinq jours de répétition, il saura s’il a envie de le faire ou non. Les répétitions commencent : les deux acteurs se mesurent et se défient tour à tour, partagés entre le plaisir de jouer ensemble et l’envie brutale d’en découdre. La bienveillance de Gauthier est souvent mise à l’épreuve par le ressentiment de Serge. Autour d’eux, il y a le microcosme de l’Île de Ré, figée dans la morte saison : un agent immobilier, la patronne de l’hôtel local, une italienne divorcée venue vendre une maison. Et l’on peut se prendre à croire que Serge va réellement remonter sur les planches…

Mon avis : Avant tout chose, je me dois de vous raconter une petite anecdote autour de ce film. J'ai découvert ce film dans le train Barcelone-Lyon, car les TGV espagnols proposent à ses passagers a un film, pour ce trajet long de 5 heures.

Et bien installé sur nos sièges, j'entends l'annonce du film qui donne dans la langue de Cervantes " Molière en bicicleta" et je ne sais pas pourquoi, j'ai compris "La muerte en bicicleta" ou "la mort à bicyclette" et là je me suis mise à rire et me moquer du cinéma espagnol, disant à ma femme, "mon dieu, il n'y a bien que les espagnols pour faire un film sur un type qui meurent en bicyclette, super le suspens". Je me mets donc à regarder d'un seul oeil le début du film et que vois-je? Fabrice Luchini... Lambert Wilson... Je mets donc mes écouteurs pour suivre le film. Il va de soit que ma femme s'est moquée de moi en me disant "Et bien alors ton film d'un type qui meurt en bicyclette t'intéresse ?"... Ce n'est qu'un peu plus tard que j'ai du reconnaître ma mauvaise foi en critiquant les films espagnols et aussi admettre que personne ne meurt en bicyclette, mais qu'il s'agissait de Molière en bicicleta. On ne me reprendra plus à être médisant juste pour le plaisir de lancer quelques petits piques à ma chère et tendre.

Bref, anecdote mise à part, il est grand temps de parler du film interprété par deux grands acteurs Fabrice Luchini et Lambert Wilson.

Généralement, je ne suis pas très objectif lorsqu'il s'agit d'un film avec Luchini, j'adore cet acteur. Et ce film n'échappe pas à la règle.

Le film est une comédie agréable à regarder et écouter, qui met en scène un acteur misanthrope retiré sur l'île de Ré et désargenté et un acteur au plus haut de sa gloire qui pour arrondir allégrement ses fins de mois joue dans une série cul-cul-la-praline à succès.

Sa popularité lui permet de revenir à ses sources et rêve de rejouer des textes classiques qui ne rencontrent pas forcément de grands succès et encore moins la fortune. C'est ainsi que Gauthier Valence (Lambert Wilson) propose à Serge Tanneur (Fabrice Luchini) de faire revivre le Misanthrope de Molière dans une tournée exceptionnelle, où un soir sur deux l'un et l'autre joueraient le rôle d'Alceste.  




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...