Le poison d'Amour, Eric-Emmanuel Schmitt


Titre Original: Le poison d'Amour
Date de Parution : 1 octobre 2014
Éditeur : Albin Michel
ISBN: 978-2266259950
Nombre de pages : 180
Prix : 15,00 €


Quatrième de couverture : Quatre adolescentes veulent découvrir l'amour, autant par goût que par pression sociale... Tous les soirs, malgré la journée passée ensemble au lycée, elles échangent des messages délivrant leurs désirs, leurs intrigues, leurs réussites ou leur impatience. Jusqu'au jour où le drame a lieu...

Y a-t-il une intoxication par l'amour ? Les idées toutes faites sur l'amour ne forment-elles pas un poison qui empêche de vivre ? Si ces jeunes filles n'avaient pas la tête farcies d'histoires sentimentales, elles auraient abordé différemment ce moment ou, pour les autres comme pour elles-mêmes, elles deviennent des femmes.

Mon avis : Lorsqu'il est question de lire un roman d'Eric-Emmanuel Schmitt, je signe présent à chaque fois et encore une fois grâce à Gilles Paris, j'ai la chance de lire ce roman dans le cadre d'un partenariat.

Inconditionnel des romans de l'auteur, vous aurez remarqué que la couverture est quasiment identique au précédent roman "L'élixir d'amour", la raison est simple, il est une nouvelle fois question de l'amour, le point de vue n'est plus d'adultes, mais d'adolescente qui découvrent l'amitié et l'amour. Dans l'élixir d'amour, les réflexions sur le sentiment amoureux se faisaient via l'envoi de courrier électronique, cette fois-ci a travers le journal intime de quatre jeunes filles.

Elles se posent des questions sur l'image qu'elles transmettent d'elle-même, mais aussi des questions sur le sentiments amoureux et sur l'amitié, leur doute...
Il faut reconnaître à l'auteur cette plume qui me ravit à chaque lecture, cependant, j'ai eu du mal à certains moments de mettre ces phrases si "littéraires" dans la bouche d'une jeune-fille en pleine adolescence.

Mais c'est aussi cela la magie des mots, malgré un ton qui peut paraître hors d'usage pour les adolescents, Eric-Emmanuel Schmitt a réussit encore une fois à me faire apprécier cette lecture.

Il semble à présent que la boucle est bouclée, l'année dernière, il nous proposait une réflexion sur l'amour vue par des adultes et cette année, il, nous à régaler avec l'amour vu à l'adolescence.

Ma conclusion de ce diptyque est certainement que l'amour n'a pas d'âge, a tout âge nous nous posons des questions sur ce que peut être l'amour.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...