Les fils de la terre, Jinpachi Môri et Hideaki Hataji


Auteur: Jinpachi Môri et Hideaki Hataji
Titre Original: Tsuchinoko
Date de Parution : 2008
Éditeur : Delcourt
Nombre de pages : 224
Nombre de tome: 3
Prix : 7,99€



Quatrième de couverture : Réformer l’agriculture japonaise : voici la tâche qui pèse sur les jeunes épaules de Shuntaro Natsumé, petit fonctionnaire débarqué dans un lycée agricole en tant qu’enseignant. Logé dans le village de Takazono, il y rencontre Kohei, un agriculteur de son âge, frustré par l’inefficacité des politiques agricoles de l’état. À son contact, le jeune Shuntaro prend peu à peu la vraie mesure de sa mission…

Mon avis : Cela faisait un moment que trainaient dans ma PAL les trois volumes des " Fils de la Terre". Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi, je ne l'avais pas sortie avant, mais partant en vacances pour une longue période, j'ai donc mis les trois tomes dans ma valise.
Si vous lisez de temps en temps Le Bouquinovore, vous serez que j'aime bien les séries Manga qui sont courtes, et là avec trois tomes seulement tout été réunit pour qu'elle me plaise.

Nous sommes bien d'accord que le nombre de volumes n'est pas mon seul critère de sélection, il y a aussi l'histoire, le trait de dessin. Donc a priori, tout commencé bien pour ce manga, le dessin était dans mes goûts, le nombre de volumes, seul petit hic, l'histoire qui de prime abord, ne semble pas forcément l'histoire du siècle, "un homme pour sauver l'agriculture Japonaise" Yeah!

Et bien détrompez-vous, j'ai passé un très bon moment avec cette saga, on s'attache aux personnages et pour une fois, je vous dirais qu'il m'a manqué des volumes.


Vous ne trouverez pas de violence gratuite dans cet ouvrage, mais vous suivrez Shuntaro Natsume fonctionnaire naïf qui part sauvé l'agriculture japonaise, il rencontrera son compagnon de route Kohei agriculteur sanguin qui ne supporte pas les fonctionnaires qui ne font que donner des directives absurdes.

Je ne vous dirais pas si Shuntaro réussit a révolutionner l'agriculture japonaise, mais une chose est certaine, il prend son travail très au sérieux et découvrira et finira par aimer ce métier de la terre.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...