Le livre secret, Gregory Samak

Titre Original: Le livre secret
Date de Parution : 7 mai 2014
Éditeur : Flammarion
Nombre de pages : 220
Prix : 17,00€


Quatrième de couverture : Au soir de sa vie, Elias Ein se retire dans un village perdu en Autriche. À peine installé, il fait une découverte prodigieuse : celle du Livre de la Vie, l’ouvrage sacré dans lequel Dieu lui-même inscrit le destin de chaque être humain…

Elias est fasciné : les facultés extraordinaires de ce livre secret lui donnent le pouvoir d’agir sur le cours de l’Histoire.

Il va essayer de sauver les siens. Mais c’est surtout le destin de tout un peuple qui est en jeu.

Un conte surprenant qui parle d’amitié et de courage, de haine et de lâcheté. Intemporel, Le livre secret trouve un terrible écho dans l’actualité.

Mon avis : La première fois que je vous avez parlé de ce roman, c’était dans le cadre des vendredis de la lecture et du téléchargement où vous aviez la possibilité de télécharger l’ebook gratuitement, lorsque l’auteur auto-publié son roman. Après avoir connu un franc succès dans l’auto-publication, Gregory Samak fut remarqué par les éditions Flammarion pour être cette fois-ci publié chez Flammarion pour la version papier et Versilio pour la version numérique.

Et j’ai eu la chance de me voir proposer la lecture de ce roman en version papier.

Elias Ein, décide de finir sa vie dans un village d’Autriche où il a acheté une maison. Peu de temps après son installation dans la petite ville de Braunau, il découvre au sous-sol, une pièce secrète qui va changer le cours de sa vie et le cours de l’histoire. Il découvre une salle remplie de livre dont chaque tome relate la vie de l’humanité. Rapidement, il se rendra compte qu’il peut changer le cours de l’histoire en revenant dans le passé et en changeant l’histoire.

Elias va donc essayer de donner un sens à sa vie et sauvé sa famille et tout un peuple en éliminant la bête immonde incarnée ici bas par Adollf Hitler, qui est pour Elias, la cause du plus horrible événement de l’humanité la Seconde Guerre mondiale et l’industrialisation de la mort.

Ce roman avait tout pour me plaire et bien entendu a réussit à me plaire. Gregory Samak nous entraîne petit à petit dans l’histoire d’Elias. À chaque page, je me demandais ce que j’aurais fait moi-même dans les mêmes circonstances, si j’avais la possibilité de changer la monde.

Mais Grégory Samak, conclut magnifiquement ce roman en nous rappelant que l’homme est un loup pour l’homme et que tout n’est pas si simple. Les raisons de l’histoire sont multiples et naissent d’un terreau propice.

Je conclurai en vous disant que si vous n’avez pas encore lu ce roman, c’est le moment de le faire et remercie encore une fois les éditions Flammarion.
                                          




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...