Éloge du voyage à l’usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez, Josef Schovanec

Titre Original: Éloge du voyage à l’usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez
Date de Parution : 14 mars 2014
Éditeur : Plon
Nombre de pages : 227
Prix : 18,50€ 17,58€

Quatrième de couverture : Josef Schovanec, 31 ans, autiste Asperger le plus célèbre de France depuis le succès de son livre Je suis à l’Est, a fait un triple constat, à l'origine de ce livre. Premièrement, grâce à son activité de chercheur spécialiste de la philosophie des religions et des coutumes, les voyages font partie intégrante de sa vie. Deuxièmement, ce profil de voyageur s'ajoute, paradoxalement, à celui d'un grand timide, pire, d'un autiste pour qui entrer dans un restaurant parisien seul relève de la mission impossible. Troisièmement, la littérature sur l'autisme ignore la question des voyages, pourtant essentielle pour comprendre les personnes avec autisme. Pour l’auteur, le voyage permet de vivre un temps ailleurs. D'y chercher son humanité. Et pour un jeune autiste, il est vital. Atteint de handicap, on n'a d'autres choix que d'être un laboratoire ambulant de solutions humaines. Et en chemin, surtout quand on est loin, on croise d'étonnants personnages. Des gens de chez nous, mais qui dans leur patrie n'ont pas eu leur chance. Comme ce Néerlandais bizarre, rencontré aux confins de l'Ethiopie et de la Somalie, qui aurait été rejeté dans son pays, mais qui a pu devenir professeur à l'université d'Addis Abäba. Autiste en France, Français au bout du monde : faut-il partir pour être soi ? C’est cette expérience aux échos universels que nous fait partager Josef Schovanec dans ce nouveau témoignage à la fois sensible et plein d’humour.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...