Transgressions, Stephen King

Auteur: Stephen King     
Titre Original: Transgressions
Date de Parution : 22 février 2007
Éditeur : Calmann-Levy
Nombre de pages : 212
Prix : 18,25€ 17,33€


Quatrième de couverture : Lire une anthologie, c'est un peu comme écouter les meilleurs morceaux de vos chanteurs favoris : vous souhaitez à la fois les retrouver comme vous les aimez, et avez aussi envie d'être surpris, de découvrir une facette de leur talent jusqu'alors inconnue...

C'est cet exercice de style qu'Ed McBain a demandé aux auteurs les plus représentatifs du roman noir actuel.

Dans Transgressions, dix grandes plumes du suspense repoussent les limites du genre :
Tome 1 : Donald Westlake, Anne Perry et Joyce Carol Oates
Tome 2 : Walter Mosley, Sharyn McCrumb et Ed McBain
Tome 3 : Stephen King et John Farris
Tome 4 : Jeffery Deaver et Lawrence Block

Stephen King a choisi d'évoquer le 11 septembre 2001 dans Laissés pour compte. Un homme sans histoire voit peu à peu apparaître dans son appartement des objets qui n'y étaient pas auparavant : des lunettes de soleil, une batte de baseball, etc. Il reconnaît ces objets, leurs propriétaires étaient ses anciens collègues de travail. Tous décédés dans l'attentat du World Trade Center !

Les Femmes Ransome, c'est ainsi que l'on surnomme les modèles féminins recrutés par le célébrissime peintre John Leland Ransome afin de poser pour lui pendant plusieurs mois. La belle et talentueuse Echo vient d'être choisie par l'artiste. Pete, son fiancé, inquiet et jaloux, décide de retrouver les précédents modèles de Ransome. Ce qu'il trouve n'est pas beau à voir... John Farris au 


Mon avis : J’ai découvert un peu par hasard l’existence de cette nouvelle de Stephen King, et comme bon fan de l’auteur, je me suis sentis dans la obligation de découvrir cette nouvelle, qui selon le quatrième de couverture ne semblait pas mal du tout.
La lecture de la nouvelle « Laissés pour compte » entre donc dans le cadre du Challenge Stephen King 2013 dans la catégorie décennie 2000’s.

Bon rentrons dans le vif du sujet, la nouvelle laissés pour compte » publié en 2005  sous le titre original « The Things They left Behind ».  Dans  cette nouvelle Stephen King touche un thème dramatique de la récente histoire américaine et même mondial, les événements du 11 septembre, il n’est pas question ici de revivre les événements soit de l’avion ou bien à l’intérieur du World Trade Center, mais nous nous projetons quelques temps après dans un New York qui n’a pas oublié cette date du 11 septembre et qui à perdu des proches, des collèges de bureau…
Peter est l’un d’eux, le 11 septembre il aurait du être parmi les victimes, mais il décida de faire l’école buissonnière, pourquoi il ne le sait pas, mais c’est ce qui lui aura sauvé la vie.
Le temps passe et un beau jour des objets apparaissent dans l’appartement  de Peter, mais il sait que ces objets ont disparut avec leur propriétaire le 11 septembre 2001…

Petite nouvelle courte, une trentaine de pages, a mon gout peut être trop courte, on ne s’attache pas aux personnages de l’histoire, la solution pour se débarrasser des objets n’est à mon gout pas digne d’un Stephen King.
Mise à part un hommage aux victimes du 11 septembre cette nouvelle, n’a pas beaucoup d’intérêt.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...