Le Petit Questionnaire de Proust posé à Gilles Paris




Mais que peut bien être le questionnaire de Proust, beaucoup d’entre vous le savent, mais il est fort possible que d’autres l’ignorent, pour cette même raison, je me permettrais de faire un petit rappel avant de rentrer dans le vif du sujet.


Proust découvre ce test à la fin du XIXe siècle, alors qu'il est encore adolescent. Ce jeu anglais datant au moins des années 1860 était nommé Confessions. Celui-ci figure dans un album en anglais de sa camarade Antoinette, fille du futur président Félix Faure, dont le titre original est « An Album to Record Thoughts, Feelings, &c » (un album pour garder pensées, sentiments, etc.). À cette époque, ce genre de jeu est en vogue ; la mode en vient d’Angleterre : les questionnés peuvent y dévoiler leurs goûts et leurs aspirations.




Né le 5 avril 1959 à Suresnes (92), Gilles Paris entre dans la vie active après son bac. Serveur, testeur de médicaments, garçon de bureau au Monde, concepteur de dossier de presse notamment pour Manuel Canovas et Dior, il intègre à dix-huit ans le Ministère de la Jeunesse comme documentaliste. Puis il crée et dirige la société APS, un argus de la presse spécialisée dans le spectacle, agence qu’il déplace chaque année au Festival de Cannes. Après cinq ans, il décide de prendre le large et voyage toute une année pleine en Afrique et en Grèce. A son retour, il devient pigiste pour de nombreux journaux, Elle, Le Figaro Magazine, Femme, Pariscope, Maison Française, Libération, Le Nouvel Observateur où il signe des articles sur le cinéma, la musique et des personnalités. Il entre parallèlement dans l’édition, d’abord comme attaché de presse aux éditions 13 (Groupe Carrère), puis comme directeur du service de presse de Jean-Claude Lattès pendant sept ans, et directeur du service de presse des éditions Plon, pendant dix ans. En 1991, il publie son premier roman Papa et maman sont morts aux éditions Point-Virgule (Seuil). En 2002 Autobiographie d'une courgette sort chez Plon pour lequel Gilles Paris reçoit le Prix de la Mairie du XVIIème. Au pays des kangourous, son troisième roman est publié aux éditions Don Quichotte (parution le 19 janvier 2012). Depuis 2006, il dirige une agence de communication qui porte son nom, spécialisée dans l’édition, et qui s’ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles.

Quel est votre principal trait de caractère ?

Fonceur

La qualité que vous préférez chez un homme ?

Sa gentillesse
                       

La qualité que vous préférez chez une femme ?

Sa constance

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?

Qu’ils me pardonnent facilement de ne pas être assez présent

Quel est votre rêve de bonheur ?

Vivre au bord de la mer et écrire

Quel serait votre plus grand malheur ?

Être privé d’un sens
                                             

Ce que vous voudriez être ?

Ce que je suis

Le pays où vous désireriez vivre ?

L’Italie

Vos auteurs favoris ?

Françoise Sagan, Tennessee Williams, Christopher Isherwood, Nigel Nicolson

Vos héros de romans favoris ?

Arsène Lupin, Peter Pan, Miss Marple

Vos héros dans la vie réelle ?

Les humbles

Le don de la nature que vous voudriez avoir ?

Voler au-dessus des toits de Paris

Quelles sont les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence

Celles avouées

Quelle est votre devise ?

Never explain, never complain

Après ce petit questionnaire de Proust, quelques questions sur votre actualité pour conclure :

Quels sont vos projets actuels ?

Je viens de terminer un chapitre d’un livre collectif à paraitre chez Albin Michel fin novembre “Toi, mon frère, toi ma sœur” et j’ai commencé mon nouveau roman qui se déroulera en grande partie à Roquebrune Cap Martin. Les vacances d’un petit Victor de 9 ans entre une mère libraire, une grande sœur fugueuse,  un père qui refuse de grandir, et deux jumeaux étranges...

Que peut-on vous souhaiter?

D’écrire le plus possible... Et de travailler moins.




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis! 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...