Hunger Games Tome 1, Suzanne Collins



Auteur: Suzanne Collins
Titre Original: Hunger Games
Date de Parution : 2009
Éditeur : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 379
Lu : Mai 2011
Prix : 17,90€


Résumé : Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim... Public mixte à partir de 12 ans.

Mon avis : Hunger Games, les jeux de la faim, voila un livre qui tient toutes ses promesses.  C’est aussi un livre énormément chroniqué par d’autres bloggeurs tels que Shanaa, Maxoo, Taliesin et pardon à ceux que j’oublie.
Et tous nous comparons ce livre à d’autres. Il est souvent fait allusion a Running Man ou encore 1984.  

Pour ma part, je l’aurais plus facilement comparé à Battle Royale de Houshum Takami ou bien encore Sa majesté les mouches de William Golding, dans un autre genre, j’irais  même jusqu'à parler du manga  Ikigami de Motorô Mase.
A l’instar de Battle Royale ou Ikigami, l’Etat totalitaire utilise la mort comme régulateur pour la société, dans Battle Royale ou Hunger Games ces mises à mort, sont mises en scène dans un spectacle, tout comme dans la Rome Antique.

Ce que j’aime, entre guillemets, c'est cette thématique que nous offrent ces différents livres : la manipulation faite par ces États totalitaires qui finissent par légitimer des meurtres pour assurés leur pouvoir absolue.

J’ai eu peur avant de commencer Hunger Games de retrouver une pale copie d’un de ces livres précédents, mais Suzanne Collins réussit en gardant cette même approche de nous faire entrer dans l’histoire pour ne la quitter qu’avec le point final de son livre.

Ce fut réellement une très bonne surprise au niveau lecture, la trame m’a plu, Katniss adolescente et personnage principale de cette histoire est attachante, malgré la cruauté de la situation, elle se découvrira un sentiment étrange : l’amour, Peeta son acolyte de galère est pour sa part insaisissable, comme Katniss nous avons du mal à savoir réellement ce qu’il pense, s’il ne fait que manipuler la situation ou bien si il est sincère.

Je lirai le tome 2 et 3 c’est certain, je n’en doute pas une seconde, cependant, je ne sais pas vraiment quel chemin prendra le récit de Suzanne Collins.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...