Court Métrage du Dimanche – Groovity




Synopsis : Quelle est la pire chose qui puisse arriver dans un magasin de porcelaine ?
Année de Production : 2017
Réalisateurs : Bobby, un jeune gardien de l’espace va enfin participer à une mission exceptionnelle. Ce héros maladroit va devoir affronter ses peurs pour éviter la catastrophe.
Genre : Animation 3D
Durée : 6’39




Retrouvez ici l’ensemble des court-métrages du dimanche
http://www.bouquinovore.com/search/label/Court%20M%C3%A9trage%20du%20Dimanche


--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac
--------------------------------------------







Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!



Au pays des barbares, Fabrice David



Auteur: Fabrice David
Titre Original: Au pays des barbares
Date de Parution : 16 mai 2018
Éditeur : Plon
ISBN: 978-2259259453
Nombre de pages : 270
Prix : 18,00€ 
Version Kindle : 14,99€ 
Version Epub : 14,99€ 


Quatrième de couverture : Quand Chabrol rencontre Céline aux abords d'un stade de foot d'une petite ville de province...

Bienvenue dans les Ardennes. Awoise-Gelle est une petite ville ennuyeuse à 6 kilomètres de la frontière belge. C'est là que vit Moïse, qui travaille dans un magasin de jardinage. Il passe son temps libre à supporter l'équipe de foot locale et à boire des bières dans son QG, le bar L'Ardennais. Il y croise tous les jours ses amis, dont Jarne, le Belge recherché par la police, et le Nîmois, un ex-voyou du Sud, ses deux complices de comptoir. Moïse ne vit que par et pour le foot. Alors, quand son club risque la relégation, il décide d'agir. Et d'enlever l'enfant de l'arbitre qui va officier au prochain match. Mais rien ne se passe comme prévu...

Magguy et Annie forment un couple atypique. Deux femmes qui vivent sous le même toit, cela a le don de faire parler dans ce genre d'endroit. Si l'une est d'une nature plutôt joyeuse, l'autre est taciturne et frise la dépression. Il faut dire qu'elle cache un lourd secret qu'un événement fait douloureusement remonter à la surface.
A

pub


Mon avis : Dans un premier temps, je tiens à remercier Fabrice David et les éditions Plon pour ce nouveau partenariat et surtout pour m’avoir donné l’occasion de découvrir un roman que je n’aurai certainement jamais lu.

Car bien qu’Antoine Griezmann soit né comme moi à Mâcon, ce n’est pas pour autant que je sois spécialement fan de football… Et ce n’est pas non plus la faute d’Antoine, si je dois bien l’avouer, je ne suis absolument pas amateur du ballon rond.

Donc vous comprendrez, qu’au premier abord, je n’étais pas forcément étais attiré par un roman qui se déroule dans le milieu populaire du football et en plus écrit par un auteur qui travaille en autre pour Téléfoot.

Moïse est le premier supporter du club de foot d’Awoise-Gelle dans les Ardennes, club de cinquième division (CFA2) avant dernier et qui risque bien de descendre, ce qui pour le président du petit club, signifierait la fin du club et Moïse par la même occasion perdrait sa raison d’être, car ce Club c’est sa vie.
Alors Moïse, accompagné par sa bande des crétins des Ardennes, se lance dans un projet des plus mal fagoté qui ne pourra pas finir bien.

Les personnages que nous offre Fabrice David, sont des pauvres types sans-le-sou, les personnages que dépeint l'auteur, m’ont fait un légèrement penser a un docu sur les Hooligans dans le milieu du football au sud de l’Angleterre, sauf que nos Ardennais non rien de méchants et violent à la base, mais comme eux, sont eux aussi que de pauvres types à la dérive qui n'ont pas grand chose à faire de leur vie. 

Moi qui ne pensais pas accrocher avec ce roman, je me suis surpris à vouloir connaître la suite, tel un accro de foot qui regarde la finale de la coupe du monde.
Le foot devient secondaire et l’on est véritablement entraîné dans l'affaire où Moïse et sa bande sont bien dépassé par les événements.



Acheter : Au pays des barbares






--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub



--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Les prénoms épicènes, Amélie Nothomb



Titre Original: Les prénoms épicènes
Date de Parution : 22 août 2018
Éditeur : Albin Michel
ISBN: 978-2226437341
Nombre de pages : 162
Prix : 17,50€ 
Version Kindle : 13,99€ 


Quatrième de couverture : « La personne qui aime est toujours la plus forte. »

Depuis 1992 et Hygiène de l'assassin, tous les livres d'Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l'Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son oeuvre.

Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

pub


Mon avis : S’il y a un roman de la Rentrée Littéraire que je raterai sous aucun prétexte, c’est bien l’événement dans l’événement, la sortie du souvent court, mais intense roman d’Amélie Nothomb. Auteure souvent critiquée, mais jamais égalée et qui continue depuis plus de 30 ans à être l’une des auteurs la plus vendue de la Rentrée Littéraire.

Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas la personne la plus indiquée pour donner un avis objectif sur les romans d’Amélie Nothomb, car depuis tout petit (ou du moins pas bien vieux) je suis tombé dans la potion magique qui fait aimer année après année, les romans de l’auteure.

Systématiquement, vous entendrez ou lirez des critiques sur la petitesse de ses livres et cette légende urbaine, qu’avec le temps les caractères sont de plus en plus gros. Généralement, ce sont les mêmes qui critiquent l’inverse chez d’autres auteurs, qu’en plus d’écrire des pavés, ils sont indigestes.

Bref Amélie Nothomb, bien malgré moi, ne peut plaire à tout le monde, mais une chose est sûr, elle fait toujours parlait d’elle.

Les connaisseurs d’Amélie connaissent les thématiques récurrentes que l’on peut rencontrer à travers ces livres : la nourriture (pas dans le dernier en-tout-cas, peut-être un petit peu, avec lorsque l’auteur parle de son nectar préféré le CHAMPAGNE), les relations, sentiments entre les personnages, cette fois avec la relation père et fille et également les prénoms, là nous sommes encore une fois en plein dedans. Les prénoms épicènes peuvent être à la fois masculins et féminins un peu comme les prénoms des parents d’épicène Claude et Dominique…

Ce dernier roman, comme souvent chez l’auteur traite de l’injustice et la vengeance, cependant une vengeance sans préméditation, mais sans remords non plus.



Acheter : Les prénoms épicènes






--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub



--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Court Métrage du Dimanche – Mécanique




Synopsis : Les aventures d'une petite Pelleteuse et de son ami le Tractopelle. Forcés de travailler sur une île gouvernée par une grue tyrannique, les deux amis feront tout pour s'évader et goûter à la liberté. Année de Production : 2017
Réalisateurs : Julia Baurens, Sofia Bernardo, Naïti Escot, Nicolas Jacomet, Ariane Lissajoux, Antoine Verney-Carron Music : Jacob Thomas Czech
Genre : Animation 3D
Durée : 6’40







--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac
--------------------------------------------







Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!



Une nuit avec Jean Seberg, Marie Charrel (Rentrée Littéraire 2018)



Auteur: Marie Charrel
Titre Original: Une nuit avec Jean Seberg
Date de Parution : 20 septembre 2018
Éditeur : Fleuve éditions
ISBN: 978-2265117266
Nombre de pages : 368
Prix : 19,90€ https://amzn.to/2xalpgr


Quatrième de couverture : Lausanne, hôtel Beau-Rivage, 1970. Une jeune femme, algérienne par sa mère, afro-américaine par son père, est missionnée par les Black Panthers pour approcher un " gros poisson " et obtenir de celui-ci de quoi alimenter les caisses du parti. Mais le " gros poisson " en question, Jean Seberg au sommet de sa gloire, de sa beauté et de ses fragilités, se révèle moins facile que prévu à amadouer. Elizabeth tombe sous le charme de l'actrice qui, l'espace d'une nuit, bouleverse son regard sur l'existence et les luttes pour lesquelles elle était prête à tout sacrifier.
Elle gardera de ces heures volées au monde le souvenir d'une amitié plus intense que l'amour et plus forte que la mort, souvenir ravivé cinquante ans plus tard, quand son petit-fils disparaîtra mystérieusement pour suivre à son tour la voie de la révolte.

pub



Mon avis : Dans un premier temps, je tiens à remercier Marie Charrel, qui chaque année, me fait parvenir son dernier roman de la Rentrée Littéraire.

Et c’est sans l’ombre d’un doute, que je me suis plongé les yeux fermé (si l’on peut dire) dans la lecture d’ « une nuit avec Jean Seberg »

Je pourrais vous parler pendant des heures, du dernier roman de Marie Charrel, de l’auteur exceptionnelle qu’elle peut-être avec cet effort de documentation sur ses personnages, mais je n’ai pas trouvé de meilleur résumé que celui que nous propose le site dans les petits papiers de la rentrée, avec les mots suivants :

« Marie Charrel arrive à aborder dans un seul livre : les Black Panthers, Jean Seberg, la radicalisation de certains jeunes, le journalisme, la guerre d'Algérie... Comment ? Grâce à un sens impressionnant de la narration et surtout un personnage inoubliable, une grand-mère qui cache bien des secrets : Elizabeth »

Lorsque j’ai lu ce roman, je me suis souvent rappelé ce que disait l’un de mes profs à l’université : « Il faut prendre acte du passé pour comprendre notre société et les maux d’aujourd’hui. » C’est un peu ce que nous propose Marie Charrel en nous permettant de suivre le trajet de vie d’Elizabeth.

À la lecture de ce roman, j’ai également découvert Jean Seberg, que je connaissais uniquement de nom pour le film « Bonjour tristesse », actrice que l’on découvre non pour son rôle d’actrice mais pour cette femme militante de la première heure et fragile à la fois.

Encore merci à Marie Charrel, pour ce roman qui traverse les époques.


Acheter : Une nuit avec Jean Seberg









--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub



--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...