Les aérostats, Amélie Nothomb


Auteur: Amélie Nothomb
Titre Original: Les aérostats
Date de Parution : 19 août 2020
Éditeur : Albin Michel
ISBN: 978-2226454089
Nombre de pages : 180
Prix : 17,90€  

Kindle : 12,99€ 
Kobo : 12,99€ 


Quatrième de couverture : « La jeunesse est un talent, il faut des années pour l'acquérir. »


Mon avis : Août et septembre sont les mois propices pour retrouver mes auteurs pour qui je porte un affect particulier, affect qui vient certainement a plus de vingt ans de lecture annuel. Le premier auteur est bien entendu, Amélie Nothomb pendant la deuxième quinzaine d’août, suivit début septembre par Eric-Emmanuel Schmitt (qui manque à l’appel cette année) et Bernard Werber qui publie chaque année début octobre. Sans oublier le petit nouveau qui ne l’ai plus tant Romain Puértolas, fin septembre lui aussi.

Vous comprendrez donc que ma fidélité à ces auteurs et pour ce qui nous concerne aujourd’hui : Amélie Nothomb, vous ne lirez pas une chronique très neutre.

Je ne vous parlerai pas de la courtesse de l’ouvrage, car c’est à mon goût une marque de fabrique de la part d’Amélie Nothomb, des romans court qui se lisent en juste un peu plus d’une heure. La marque de fabrique ne s’arrête pas là, on retrouve des élément clé dans la littérature Nothombresque, la consommation de champagne, boisson préférée de l’auteur, mais aussi l’utilisation de quelques prénoms extravagants, tels que Pie et Donate.

Dans ce nouveau roman « les aérostats », Ange étudiante de 19 ans, personnage introverti qui a une vie d’étudiant des plus banale à Bruxelle, elle répond à une annonce pour donner des cours de littérature à Pie lycéen de 16 ans atteint selon son père de dyslexie. À travers ces cours s’instaure une véritable conversation entre les deux personnages qui sont à la fois opposé et tellement ressemblant dans leur emprisonnement, elle a s’ouvrir aux autres et lui par son père qui ne se fie pas de lui.

On pourrait critiquer le manque de connaissance apparent de l’auteur avec la dyslexie qui ne trouve pas une solution par la lecture. La thématique est légèrement plus compliquée, mais la dyslexie est utilisée ici comme lien entre les deux personnages. Cette dyslexie étant ce qui donne l’insécurité à Pie et la littérature le sauve de son mal-être.

Les aérostats est disponible sur :

·      Amazon.fr
·      Fnac.com
·      Momox.fr









--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub


   

--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Matière à rire, Raymond Devos


Auteur: Raymond Devos
Titre Original: Matière à rire l’intégrale
Date de Parution : 5 novembre 2015
Éditeur : Plon
ISBN: 978-2259241502
Nombre de pages : 484
Prix : 20,00€  



Quatrième de couverture : « Vous savez que j'ai un esprit scientifique. Or récemment, j'ai fait une découverte bouleversante ! En observant la matière de plus près. j'ai vu des atomes. qui jouaient entre eux. et qui se tordaient de rire ! Ils s'esclaffaient ! Vous vous rendez compte des conséquences incalculables que cela peut avoir ? Je n'ose pas trop en parler, parce que j'entends d'ici les savants : « Monsieur, le rire est le propre de l'homme ! » Eh oui !. Et pourtant ! Moi, j'ai vu, de mes yeux vu, des atomes qui : « Ha, ha, ha ! » Maintenant, de qui riaient-ils ? Peut-être de moi ? Mais je n'en suis pas sûr ! Il serait intéressant de le savoir. Parce que si l'on savait ce qui amuse les atomes, on leur fournirait matière à rire. Si bien qu'on ne les ferait plus éclater que de rire. Alors, me direz-vous, que deviendrait la fission nucléaire ? »
Une explosion de joie ! Cent soixante-cinq chefs-d'ouvre d'absurde, de poésie et de rire. L'intégralité des textes écrits et joués, pendant près de trente-cinq ans, par Raymond Devos, l'incomparable, le merveilleux joueur de mots.Né en 1922 à Mouscron (Belgique), Raymond Devos était l'un des comédiens et humoristes les plus marquants du siècle. Le style particulier de son écriture, la dimension absurde et poétique de ses one man show l'ont démarqué des autres humoristes de son époque et lui ont permis d'être accueilli par les plus grandes salles et d'acquérir une postérité considérable. Il est décédé en 2006.


Mon avis : À l’air des Youtubeurs et Tiktokeurs, faire une chronique sur l’intégrale des sketchs de Raymond Devos semble totalement anachronique.

Bien que d’un autre temps, toujours en costume bleu et nœud papillon, Raymond Devos a marqué les décennies 60-70 et 80personnage marqué dans les années 70-80, un artiste incroyable et cela surtout pour les amoureux des mots, car loin des blagues potaches, il offrait à son public et ici à son lecteur, des textes superbes jouant des mots et jouant avec les mots.

Il y a longtemps que je voulais lire des sketches de Raymond Devos, car je me souvenais avoir étudié au collège un ses textes, « le rond-point », texte que j’avais trouvé à l’époque drôle et surtout d’une grande habilité pour jouer avec les mots, suffisamment imagé pour que tout à chacun puisse comprendre comment Raymond Devos triturait les mots dans un sens et dans un autre, jouant avec les homophones et les subtilités de langage.

« Alors, j'ai tourné...j'ai tourné...A un moment comme je roulais à côté d'un laitier, je lui ai dit : "Dis-moi laitier...ton lait va tourner ?...", "T'en fais pas !... je fais mon beurre...". Ah ben ! Je dis : "Celui-là ! Il a le moral !..." Je lui dis : "Dis-moi ? Qu'est-ce-que c'est que cette voiture noire là, qui ralentit tout ?", "C'est le corbillard, il tourne depuis quinze jours !", "Et la voiture blanche là, qui vient de nous doubler ?", "Cà ? C'est l'ambulance !... Priorité !", "Il y a quelqu'un dedans ?", "Il y avait quelqu'un.", "Où il est maintenant ?", "Dans le corbillard !" »

Bien qu’étant un humoriste d’un autre temps, on prend plaisir de lire ses textes qui sont réellement bien écrit, textes indémodables car il ne joue pas sur l’actualité du moment, mais prend une scène qui pourrait être actuelle, intemporel et en triture les mots.

Étant un recueil de sketches, vous pouvez choisir de ne pas tout lire, mais vous vous délecterez des mots et si vous ne connaissez pas l’humoriste, il est temps de découvrir cet artiste qui est certainement l’un des derniers a savoir jongler avec les mots.


Matière à rire est disponible sur :

·      Amazon.fr
·      Fnac.com
·      Momox.fr










--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub


   

--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Mon journal secret, François Corbier


Auteur: François Corbier
Titre Original: Mon journal secret
Date de Parution : 17 octobre 2016
Éditeur : De Varly
ISBN: 978-2375040133
Nombre de pages : 260
Prix : 18,00€  




Quatrième de couverture : Depuis 50 ans, Corbier dit des conneries. Du matin au soir, des conneries, c'est à pas croire. Pendant longtemps, il s'est contenté de les chanter, voilà maintenant qu'il entreprend de les écrire ! Résultat : les histoires abracadabrantes de cet ouvrage, frénétiques et même pas vraies, car sorties de son imagination maladive. Mais le pire, c'est ça : vous n'allez pas pouvoir vous empêcher de vous marrer ! Et pas seulement, parce que ses histoires à la gomme, là, on en lit une, et puis on peut pas s'empêcher d'en lire une autre, et une autre, faites l'expérience, vous verrez, le bouquin fini en rien de deux ! Parce qu'une fois que vous êtes dedans, vous découvrirez l'autre prodige : c'est très bien écrit ! Bruno Léandri Rédacteur au magazine Fluide Glacial


Mon avis : À mes 9+32 ans, je suis et reste nostalgique de mon enfance, époque merveilleuse de l’innocence où la principale préoccupation était de finir mes devoirs pour pouvoir sortir faire du vélo, lire un livre ou bien encore regarder la télé.

Et c’est régulièrement que je me plonge dans la lecture d’ouvrages qui me replongent dans mon enfance. L’année dernière j’avais d’ailleurs lu Ma vie de folie de Bernard Minet ou bien encore Dorothée, Merci pour la récré.

Vous comprenez maintenant , pourquoi j’ai été attiré par « Mon journal secret » de François Corbier. François Corbier, pour les moins de 30 ans, mais aussi pour les plus de 30 ans à la mémoire courte, était un des animateur phare du Club Dorothée, spécialement connu pour sa barbe.

Mais ne vous y trompez pas, Corbier ne revient pas sur ses années au Club Dorothée, mais offre un recueil d’histoires courtes, souvent drôles et loufoques, jamais vulgaire, et même lorsqu’il écrit des gros mots, ceux-ci deviennent de beaux mots.

Pour une raison étrange, tout au long de ma lecture, j’ai cru entendre Corbier lire ses textes, le lexique, le vocabulaire utilisé, pour d’étranges raisons me rappeler la manière de parler de l’auteur.

Violence est certainement l’histoire que j’ai le plus apprécié, moins loufoque que les autres, mais d’une grande humanité, où il dénonce la violence que l’on peut trouver en peu de clics sur Internet.

« Mon cher journal,
Il existe différentes façons d’apprécier l’existence. On peut pour cela passer des heures et des jours à travailler sur des instruments de musique, apprendre à peindre, à danser, à chanter, étudier la médecine, les langues, voyager et se tourner vers les étoiles ou approfondir les mathématiques… On peut aussi s’astreindre à découvrir quelle est la meilleure manière de foutre une rouste à son collègue en grimpant sur un ring. Lui savater la tronche, lui faire sauter le dentier, lui écrabouiller les roustons, lui arracher les oreilles et lui râper les miches et s’en trouver bien.
Perso, je préfère le premier au second mais jamais je n’empêcherai une personne qui ne partage pas mes idées de faire comme elle l’entend. Je lui dirai simplement que sa façon me vrille les intestins mais qu’elle est libre. Chacun voit midi à sa porte et c’est ainsi que les petits cochons sont bien gardés… »

Ce petit extrait est un bel échantillon de la plume de Corbier qui plus qu’un animateur du Club Dorothée, était aussi un grand parolier et auteur.

Si malgré tout, je n’ai pas réussi a vous convaincre, je vous invite cependant à découvrir ce recueil qui vous offrira une autre image de l’artiste, qui était plus que l’animateur à côté de Dorothée.



Mon journal secret est disponible sur :

·      Amazon.fr
·      Fnac.com
·      Momox.fr













--------------------------------------------
les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac

pub


   


--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...