Avoir 40 ans en 2018 – Objet Culte: Le mange-disque Buggy de Lansay - Episode 1




Voilà, on y est !


2018 l’année où je vais avoir 40 ans, oui, j’ai bien dit 40 piges. Un peu un truc de ouf. Dans les 90’s lorsque mon père n’avait que 39 ans, j’avais l’impression qu’il était vieux. Et aujourd’hui, c’est à mon tour.

J’aurai 40 ans dans quelques mois, une chance d’être né en fin d’année, je dirais même la chance d’être né presque à la fin du mois de décembre, c’est que je tarderai plus longtemps que d’autres à passer de l’autre côté.

Punaise 40 ans !

Vous l’aurez compris, je suis en pleine crise, je ne m'imaginais pas un jour en arriver là. Un véritable drame qu’il me faudra bien un jour assumer.


pub

Je me réconforte, en me disant qu’en ayant presque 40 ans, cela veut dire que j’étais enfant et ado dans les meilleures décennies que l’humanité à pu connaître.
Enfant dans les années 80, à mater le village dans les nuages(et oui, moi, je suis plus Patanock que Casimir), c’est aussi RécréA2, Croque Vacances, Le Club Dorothée ; la Nintendo Nes et la Sega Master System sans oublier les Goonies, La Guerre des Étoiles (car Star Wars, ce n'était pas dans notre vocabulaire), ET l’Extraterrestre.

Ado dans les années 90, c’est écouter l’émission Lovin’ fun avec Doc et Difool sur Fun Radio, caché sous les draps pour que les parents ne te chopent pas avec le Walkman sur les oreilles, c’est aussi Nirvana, Kurt Cobain, les chemises de bûcheron et les cheveux salent. C’est aussi l’arrivée d’internet et des portables sans conter qu’a la fin de la décennie c’est l’arrivée du forfait millénium, appels gratuits de 20h00 a 8h00 un truc de dingue, à l’époque où appeler ta grand-mère te coûtait un bras.

Étant de plus en plus nostalgique de ce temps révolu, je partagerai avec vous des objets, évènements de mon enfance ou adolescence qui m’ont marqué.

Dans ce premier rendez-vous, je reviendrais sur cet objet culte qui se trouve encore chez mes parents et que je me suis promis de récupérer aux prochaines vacances, Le Mange Disque.

Objet indispensable de toutes petites têtes blondes au long des décennies, 60-70 et 80’s. Le mange-disque, qui, comme son nom l’indique mangeait latéralement nos 45 tours favoris. Le mode d’emploi était relativement assez simple, il suffisait d’insérer un disque dans la fente et l’écoute pouvait enfin commencer. Et l’éjection du disque se faisait par une délicate ou non, pression sur un bouton.

C’est en 1972 que sort “mon” Mange-disque, le cultisime Mange-disque Buggy de Lansay. Quel objet magnifique ! Je me souviens de sa couleur rouge, j’aimais écouter quelques disques de mon Papa tel que “Si j’avais un marteau”, “le jouet extraordinaire” de Claude François. Mais aussi mes livres-disques qu’il m’avait offerts que j'écoutais en boucle, tels que “le village dans les nuages - Voici les Zabars” ou encore “Cendrillon” et” l’apprenti schtroumpf” lu par Dorothée.

Je revois encore, enfant assis les jambes écartées dans ma chambre écoutant mes disques et lisant en même temps les histoires qui m’était conté.

Avec l’arrivée des CD, le grand public abandonne le vinyle, et en 1998 Lanzay lance le premier mange-cd, pour le plus grand plaisir des tout petits. Un produit qui lui aussi aujourd’hui est en voix de disparition avec la compétence féroce des ipod, streaming et consorts.

Aujourd’hui, le vinyl a retrouvé une seconde jeunesse, cependant le 45 tours, n’est pas à la fête. Cependant, quelque nostalgiques comme moi, s’arrachent les manges-disques en vente sur les brocantes et sur internet.


--------------------------------------------

les offres éclairs ici sur Amazon !

Vente flash jusqu'à - 50% sur la Fnac

Toutes les promotions DVD /Blu Ray Ici sur Amazon et sur la Fnac
--------------------------------------------

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...