Seul au Monde


Réalisateur: Robert Zemeckis
Avec: Tom Hanks
Titre Original : Cast Away
Distributeur: United International Picture
Date de sortie : 17 janvier 2001
Durée : 2h23

Synopsis : Chuck Noland, un cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Il ne trouve la tranquillité qu'auprès de sa compagne Kelly. Mais à la veille de Noël, il reçoit un appel lui annonçant qu'il doit contrôler la livraison d'un colis urgent pour la Malaisie. Il n'en a que pour quatre jours et reviendra pour fêter le Nouvel An avec sa dulcinée.

Chuck quitte Los Angeles à bord d'un petit avion. Mais au-dessus de l'Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l'équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s'échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue.

Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s'adapter à cet environnement sauvage en surmontant l'épreuve terrible de la solitude.

Mon avis : En 2000 sortait dans les salles obscures le film Tom Hanks, pardon seul au monde, avec Tom Hanks et un ballon de volley.
Robert Zemeckis a offert avec ce film, un one-man-show à Tom Hanks qui a pu une nouvelle fois démontrer ses grands talents d’acteur.

Seul au Monde est une version de Robinson Crusoé à la sauce année 2000. Qui il faut le reconnaître est de très bonne facture.

Cependant, il y a un « mais ». Bien que Tom Hanks à un jeu d’acteur irréprochable, l’on peut reprocher à ce film, d’être l’un des longs-métrages les plus sponsorisés au monde. L’on peut admirer durant de longs très longs passages le logo de la FedEx et également de la marque Wilson.

Zemeckis a était très fort avec son placement produit de Wilson, Robinson Crusoé a son Vendredi comme ami. Chuck Noland (Tom Hanks) a son ami imaginaire matérialisé dans un ballon de volley de la marque Wilson et devinez comment s’appelle le ballon ? WILSON !!!! Et Chuck étant seul abandonné sur son île, ne cesse de parler à WILSON.



Bien que j’apprécie les films de Zemeckis, car si vous ne le savez pas, il est le réalisateur entre autres des trois Retour Vers le Futur, Roger Rabbit ou bien encore Forrest Gump, il faut reconnaitre qu’il est un maître dans le placement produit. Dans Forrest Gump, il nous place subtilement Apple et Bubba Gump et dans Retour Vers Futur 2, nous avons le droit à PepsiCola, Nike, Mattle.




Conclusion, trop de pub, tue le film, bien qu’ayant apprécié le Seul au Monde, je suis resté sur mon overdose publicitaire, dommage…





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...