Génération H, Alexandre Grondeau


Ajouter une légende
Titre Original: Génération H
Date de Parution : 1e février 2013
Nombre de pages : 320
Prix : 18,00€


Quatrième de couverture : Sacha, Jo et leurs amis appartiennent à la Génération H. Amateurs de skunk, de double zéro, de pollen, de charasse ou d'aya, ils passent leurs journées à fumer des deux ou trois-feuilles, à tirer des bangs, à se faire tourner des shiloms et des pipes en tout genre.
Un été au milieu des années 90, la petite bande part sur la route explorer toutes les facettes d'un nouveau style de vie alternatif qui s'offre à elle dans un road trip haschisché et musical. Allant de festivals underground en free parties, de sound Systems en soirées improbables pour bons beaufs de base, ils parcourent une France enfumée traversée par un vent de liberté qui balaie tout sur son passage.
En stop ou à pied, portés par le son des nouvelles musiques urbaines qui explosent (hip-hop, techno, ragga dancehall...), ils font les quatre cents coups, enchaînent les rencontres inattendues, les expériences mystiques et amoureuses, découvrent les joies de la vie de nomade, surmontent mille et une galères, en usant et abusant des spécialités cannabiques locales.
Guidés par leur soif de vivre à cent à l'heure, et grâce à leur amitié indéfectible, ils brûlent leur jeunesse comme un spliff de weed et écrivent l'histoire d'une nouvelle France où la consommation de haschisch et d'herbe se généralise et s'intègre totalement à sa culture. La Génération H a enfin son roman. Faites tourner.

Mon avis : J'ai eu la chance de me voir proposer la lecture de Génération H d'Alexandre Grondeau par les éditions La Lune Sur le Toit.

Roman que j'avais repéré depuis un certain temps, mais que je n'avais toujours pas lu.

Alexandre Grondeau nous propose dans ce livre de suivre Johan et Sacha dans leur première vacance entre amis , où ils vont de festivals en concerts sans oublier leur réserve de hash, afin de faire de nouvelles rencontres et chercher par la même occasion aller à l'encontre de la liberté.

En lisant ce livre, je me suis rendu compte que j'appréciais la plume de l'auteur, mais cependant, je n'ai pas forcément accroché les valeurs qui ressortent de ce roman.

Je suis le premier à croire que les ados, doivent avoir des valeurs de liberté, cette envie de refaire le monde. Et je suis resté sur ma fin, J'aurai aimé que Jo et Sacha, pensent plus loin que d'avoir de quoi fumer.

Adolescent moi-même dans le milieu des années 90, j'ai apprécié ce retour dans le passé, ce roman m'a rappelé lorsqu'avec ma bande de potes, nous allions aux concerts, que nous décortiquions les paroles, peut être quelques pétards tournés entre nous, mais mon meilleur souvenir était que nous refaisions le monde, nous étions pleins d'idéaux.

Je répète, ce livre m'a plu, car j'ai reconnus dans ces lignes les bandes de jeunes des 90's, fans de rock et de Reggae, qui se déplaçaient aux grès des concerts, mais peut être que je suis moi-même nostalgique de cette jeunesse perdue qui en plus de se mouvoir dans la vie grâce et par le son de la musique rêvaient d'un monde meilleur.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...