Documentaire : Je ne suis pas raciste, mais…(Vidéo)

Qu’on l’admette ou non, on a tous beaucoup de préjugés. Que ce soit sur les blondes, les mendiants roms, les noirs ou bien même les blancs. Mais d’où vient ce besoin de coller des étiquettes aux autres et parfois même de les discriminer ? SPECIMEN  émission proposé sur RTS.ch, chaîne suisse, explore la fabrication des stéréotypes et l’engrenage de la discrimination.

Ce programme  nous propose de comprendre d’où viennent et à quoi servent les préjugés.  
L’apprentissage des stéréotypes débute très tôt : on verra comment, à moins d’un an, des bébés sont déjà capables de catégoriser des animaux en peluche, en marquant  leur préférence pour celui qui partage leurs goûts (en l’occurrence le chocolat) et en manifestant de l’hostilité pour celui qui est différent (parce qu’il aime les haricots verts).

Comme le démontre une autre expérience scientifique reproduite par l’équipe de Specimen, les enfants développent en grandissant une très forte identité de groupe. Lorsqu’on leur présente des dessins de personnages à la peau noire et blanche, ils valorisent systématiquement ceux de leur propre race. Un chercheur italien a lui aussi établi scientifiquement que des « spécimens » européens n’éprouvent  pas d’empathie spontanée en voyant souffrir des Africains. Et vice versa.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...