Deux zèbres sur la 30e Rue, Marc Michel-Almady

Auteur: Marc Michel-Almady
Titre Original: Deux zèbres sur la 30e Rue
Date de Parution : 26 avril 2013
Nombre de pages : 114
Prix : 14,00€ 13.30€

Quatrième de couverture : Après le bombardement de son zoo à Gaza, Mahmoud décide de peindre des rayures à des ânes pour remplacer les zèbres victimes de l'assaut. Ce fait divers aura des répercussions inattendues sur deux couples. D'abord James, correspondant de guerre américain du New York Times au Moyen-Orient, qui, bouleversé en découvrant ces étranges animaux, publie un article et aide Mahmoud à repeupler son zoo. Mais aussi Jana, DJ berlinoise volcanique, séduite par ce reportage insolite. Sur leur chemin, ils croiseront Matthieu, un jeune Français devenu écrivain après la lecture de cette chronique, et Mila, son amie peintre, partie vivre à New York afin d'y trouver l'inspiration.
Cinq destins qui s'entrecroiseront entre Paris, New York et Gaza, cinq parcours contradictoires réunis grâce à la magie de deux zèbres pas comme les autres...

Extrait
LA MAGIE DE L'ÂME

II pensait À elle tous les jours. Mais pensait-elle seulement à lui ? Cette question, Mathieu se la posait chaque matin tandis qu'il levait les yeux vers le plafond gris de sa chambre. Un gris qui changeait au gré des heures et de la lumière. Encore dans son lit, il cherchait dans ses souvenirs des images claires ou des mots précis auxquels se rattacher. Et son visage lui apparaissait soudain, souriant et lumineux. Il voyait ses yeux de Méditerranée, d'où soufflaient vents et chants, avec la musique des vagues au loin. Ses lèvres pulpeuses et admirablement dessinées, qui étaient des invitations au baiser. Il s'imaginait lui caresser les cheveux et lui masser la nuque. Ses oreillers étaient encore imprégnés de son subtil parfum, et il s'était juré de ne jamais les laver. À moins qu'elle n'y pose à nouveau la tête.
Son esprit élaborait des stratagèmes pour la surprendre. Et si ça ne suffisait pas, deux questions lui revenaient inlassablement : que faisait-elle ? Était-elle heureuse ? Chaque fois qu'il tentait une esquisse de réponse, il était pris de vertige. Le plus étrange, c'est qu'il n'essayait même pas d'éluder ces interrogations. C'était pour lui comme un destin inéluctable, une réalité à laquelle il était impossible de se soustraire.

Mais, dès qu'il se levait, Mathieu parvenait malgré tout à retrouver ses automatismes. Musique, chocolat chaud, céréales, journal de la veille. Il lisait toujours son quotidien à rebours, les pages culture en premier, l'actualité politique pour finir. Ce n'était plus par ce prisme factuel et cynique qu'il souhaitait appréhender le monde. Il était en quête d'anecdotes qui transforment notre regard et insufflent du rêve. Il recherchait ces histoires vécues, témoignages d'audace et de courage, comme autant d'éruption d'humanité dans son quotidien. Ce matin du 3 novembre, Mathieu tomba sur un encart intitulé «L'histoire du jour», signé par un journaliste au nom américain imprononçable. Afin de combler la disparition des zèbres morts de faim suite à la dernière offensive israélienne, le responsable d'un zoo de la bande de Gaza appelé ironiquement, ou miraculeusement, le «zoo de la joie», avait peint deux ânes en noir et blanc à l'aide de produits de coloration de marque française (la meilleure à ses yeux). Mahmoud Barghouti espérait ainsi continuer de faire rêver les enfants. Ces derniers n'étaient pas dupes, mais acceptaient d'y croire de bon coeur. Mathieu ressentit un bonheur immense. Il était profondément touché par l'initiative de cet homme qui avait dû passer des nuits entières à transformer des ânes en zèbres, pour crier au monde, et à son voisin israélien, qu'il ne s'avouerait jamais vaincu. Le directeur du zoo avait tout compris. Sans magie, la vie n'est rien. Sans utopie, le cynisme gagne. Mahmoud, à lui seul, redonnait espoir en l'humanité.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...